Pérou : découverte du site d'un gigantesque sacrifice d'enfants | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Différences culturelles

Pérou : découverte du site d'un gigantesque sacrifice d'enfants

Il s'agirait "du plus grand sacrifice collectif d'enfants d'Amérique, et probablement de l'histoire mondiale", selon les archéologues.

C'est une découverte unique... et peu ragoûtante : des archéologues ont découvert au Pérou les "preuves du plus grand sacrifice collectif d'enfants d'Amérique, et probablement de l'histoire mondiale", a annoncé jeudi 26 avril la revue National Geographic.

Le site, situé dans la région de La Libertard, au nord du Pérou, correspond au territoire de la civilisation précolombienne des Chimu. Il comporte, dans un temple vieux de 3500 ans, les restes de plus de 140 enfants, âgés de 5 à 14 ans, et de 200 jeunes lamas.

Les analyses ont permis de dater les objets trouvés entre les années 1400 et 1450.

"Même si des sacrifices humains ont été signalés chez les Aztèques, les Mayas et les Incas dans les chroniques espagnoles de l'ère coloniale et documentés dans les fouilles scientifiques modernes, la découverte d'un sacrifice d'enfants à grande échelle dans la civilisation précolombienne Chimu, qui est peu connue, est une trouvaille sans précédent non seulement en Amérique, mais dans le monde entier", écrit National Geographic.

Lu dans National Geographic

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !