Pékin : un internaute filme en timelapse la formation d'un nuage de pollution | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crédits Photo: Reuters

Impressionnant

Pékin : un internaute filme en timelapse la formation d'un nuage de pollution

Le taux de particules fines PM2.5, les plus dangereuses, était en moyenne de 369 μg/m3 ces dernières 24 heures, d'après les mesures de l'ambassade américaine.

Un passant a filmé avec le procédé "timelapse" lundi 2 janvier la formation d'un nuage de pollution dans le centre-ville de Pékin, en Chine. Sur ces images, on peut apercevoir le siège de la télévision publique, CCTV, disparaître progressivement sous un nuage de particules fines.

La ville de Pékin est régulièrement frappée par d'importants pics de pollution, provoqués notamment par les centrales à charbon. Le taux de particules fines PM2.5, les plus dangereuses, était en moyenne de 369 μg/m3 ces dernières 24 heures, d'après les mesures de l'ambassade américaine. Soit près de 15 fois la limite recommandée par l'Organisation mondiale de la santé, observe le site France Info.

Vu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !