ONPC : Charles Consigny invite Edwy Plenel à aller ensemble rencontrer des Gilets jaunes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Crédits Photo: Capture d'écran BFMTV

Rendez-vous sur le rond-point

ONPC : Charles Consigny invite Edwy Plenel à aller ensemble rencontrer des Gilets jaunes

Ce samedi 22 décembre, Laurent Ruquier recevait dans On n'est pas couché, sur France 2, le journaliste et co-fondateur de Médiapart Edwy Plenel, afin d'évoquer la situation politique, sur fond de crise des Gilets jaunes et de couacs gouvernementaux. Il a salué le mouvement, estimant que les Gilets jaunes ne sont pas contre l'impôt, mais réclament simplement davantage d'égalité. Il a dit espérer que le mouvement, qui selon lui lutte contre un monde qui veut "s'approprier la richesse pour lui seul", "continuera" et "passera le cap" des fêtes de Noël.

Le chroniqueur libéral Charles Consigny n'était, sans surprise, pas sur la même longueur d'onde. Alors qu'Edwy Plenel plaidait pour le rétablissement de l'ISF, le chroniqueur a répondu : "C'est risible, excusez-moi, les riches paient tellement d'impôts qu'ils n'ont pas arrêté de s'en aller et que les pouvoirs successifs, qui ne sont quand même pas tous vendus aux riches, n'ont eu de cesse que d'essayer de les rattraper ou de les faire revenir. L'ISF a été une catastrophe". "Je vous souhaite bon courage d'aller dire ça sur les ronds-points", lui a répondu Edwy Plenel. "A mon avis, je peux y aller plus tranquillement que vous sur les ronds-points", a répliqué Charles Consigny, invitant son interlocuteur à l'y accompagner. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !