Nicolas Sarkozy, très à l'aise au Petit Journal | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Lustrage

Nicolas Sarkozy, très à l'aise au Petit Journal

Invité sur Canal +, le président candidat s'est illustré par sa bonne humeur et sa répartie. Et a su imposer son rythme aux journalistes et animateurs de l'émission.
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Vendredi 16 mars, Nicolas Sarkozy était l'invité du Grand Journal de Michel Denisot et du Petit Journal de Yann Barthès. Présent en tant que candidat à l'élection présidentielle, Nicolas Sarkozy a été surtout traité en tant que président de la République.

Comme l'ont noté beaucoup d'observateurs, il a été ménagé: pas de questions impertinentes, pas de véritable clash. L'équipe de Jean-Michel Apathie est restée très soft.

Même chose lorsque le président candidat passe chez Yann Barthès, qui une semaine avant avait reçu Marine Le Pen qu'il avait réussi à faire rire aux larmes, pour le Petit journal. Nicolas Sarkozy est brossé dans le sens du poil avec une étonnante unanimité.

L'animateur-journaliste se fait même remettre à sa place quand le candidat UMP lui demande quel effet ça fait de se retrouver en face de quelqu'un qu'on a tant critiqué et dont on s'est tant moqué.

Nicolas Sarkozy, qui a pris soin de rire à chaque passage le concernant, a su imposer son rythme et ses vannes face à une équipe du Grand et Petit journal complètement dominée.

Lu sur Staragora

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !