Mort de Percy Sledge : le tube "When a man loves a woman" à jamais gravé dans les mémoires | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Reuters
Percy Sledge avait 74 ans.

Disparition

Mort de Percy Sledge : le tube "When a man loves a woman" à jamais gravé dans les mémoires

Le chanteur, âgé de 74 ans, luttait depuis un an contre un cancer du foie.

La soul est en deuil. Le chanteur Percy Sledge, l'interprète du tube "When a man loves a woman" est décédé, chez lui, en Louisiane à 74 ans. L'artiste luttait depuis un an contre un cancer du foie, selon Steve Green, son agent de longue date. La page Facebook de son fan club raconte que Percy Sledge "est mort paisiblement entouré de sa femme Rosa et de leurs enfants" et que les "préparatifs pour son enterrement sont en cours".

L'homme était né dans l'état de l'Alabama, du temps de la ségrégation et son tube, enregistré en 1966 a une histoire hors du commun. Le titre qui a dominé les hit-parades pendant des semaines, est classé 53e dans la liste des 500 plus grandes chansons de tous les temps par le magazine Rolling Stone. 

Selon le magazine musical, il a enregistré "When a man loves a woman" dans une période terrible de sa vie : il venait de perdre à la fois son travail dans le bâtiment et sa petite amie partie à Los Angeles. Il avait expliqué : "Je n'avais pas d'argent pour la suivre, il n'y avait donc rien à faire pour la récupérer".

Preuve du succès du titre, When a man loves a woman était revenu dans les hit-parades après avoir été intégré dans la bande originale du film Platoon, sur la guerre du Vietnam, signé Oliver Stone en 1987. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !