Mort de Frédéric Leclerc-Imhoff : Volodymyr Zelensky a rendu hommage au journaliste de BFMTV tué en Ukraine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Défense
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube / DR / Huffington Post
Volodymyr Zelensky a tenu à rendre hommage au journaliste de BFMTV, Frédéric Leclerc-Imhoff, tué en Ukraine lors d'un bombardement.

Reporter de guerre

Mort de Frédéric Leclerc-Imhoff : Volodymyr Zelensky a rendu hommage au journaliste de BFMTV tué en Ukraine

Le dirigeant ukrainien a adressé ses "sincères condoléances" à la famille de Frédéric Leclerc-Imhoff, tué lors d'un reportage.
Le président Volodymyr Zelensky a réagi dans un message vidéo ce lundi à la mort du journaliste de BFMTV, Frédéric Leclerc-Imhoff, tué en Ukraine dans un bombardement russe.
Le dirigeant ukrainien s'est exprimé sur les circonstances du drame :
"Aujourd'hui, dans la région de Louhansk, les occupants ont perturbé l'évacuation de zones de combat, tirant sur une voiture qui allait chercher des civils. Le journaliste français Frédéric Leclerc-Imhoff a été mortellement blessé par un tir. (...) J'adresse mes sincères condoléances à la famille de Frédéric".
Âgé de 32 ans, Frédéric Leclerc-Ihmoff était journaliste reporter d'images pour BFMTV depuis 6 ans. Il couvrait la guerre en Ukraine.
Frédéric Leclerc-Ihmoff a été tué par un éclat d'obus ce lundi alors qu'il suivait une opération humanitaire dans un camion blindé sur la route de Lyssytchansk dans la région de Severodonetsk. Il était accompagné de son collègue Maxime Brandstaetter, qui a été légèrement blessé lors de cette frappe, et leur "fixeuse" Oksana Leuta, qui n’a pas été touchée.
Volodymyr Zelensky a précisé que Frédéric Leclerc-Imhoff est le 32e membre de la presse à être tué depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par les troupes russes, le 24 février dernier.
Frédéric Leclerc-Imhoff était diplômé de l'Institut de Journalisme Bordeaux Aquitaine. C'était sa deuxième mission en Ukraine depuis le début de l'invasion russe, débutée le 24 février dernier.
BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !