Migrants : "Schengen, c'est fini", avertit Nicolas Dupont-Aignan | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crédits Photo: BERTRAND GUAY / AFP

Clap de fin ?

Migrants : "Schengen, c'est fini", avertit Nicolas Dupont-Aignan

Invité de LCI ce lundi 25 juin, le président de Debout la France a assuré que face à la crise migratoire, le système Schengen touchait à sa fin.

Nicolas Dupont-Aignan est catégorique : "C'est la fin de Schengen". Invité de la chaîne LCI ce lundi 25 juin, le président de Debout la France, visiblement encore agacé de sa passe d'armes, samedi, sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché", a dit tout le mal qu'il pensait de la politique migratoire d'Emmanuel Macron.

"C'est un jour historique"

Il accuse le président de la République d'être "totalement immature" et de faire "de la politique de bas de gamme". Il fustige "l'inexpérience" du chef de l'Etat, assurant que "la manière dont il a insulté l'Italie" après le refus d'accueillir les migrants de l'Aquarius "est en train de fâcher la France avec tous les pays d'Europe". Pour lui, "Emmanuel Macron s'attache à défendre un système qui est mort".

Car pour le député de l'Essonne, c'est "acté" : "Les frontières nationales vont être rétablies en Europe, et c'est tant mieux". "C'est un jour historique", souligne-t-il. Alors, quand il lui est demandé ce qu'il ferait s'il était à la tête de l'Etat, Nicolas Dupont-Aignan se montre ferme. Selon lui, "il faut mettre fin à l'action des ONG" telles que SOS Méditerranée et raccompagner immédiatement les migrants sur leur sol. La solution, selon lui, serait de "créer des centres d'accueil supervisés par l'ONU" dans ces pays tiers.

Vu sur LCI

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !