Michel Sapin : "Le non respect des comptes, il savait, il a fraudé" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Charge

Michel Sapin : "Le non respect des comptes, il savait, il a fraudé"

Le ministre du Travail s'est livré à une attaque en règle contre Nicolas Sarkozy.

Michel Sapin avait une occasion en or de critiquer Nicolas Sarkozy. Il ne s'en est pas privé. Le ministre du Travail est revenu sur les derniers déboires de l'ancien président de la République sur iTélé ce lundi matin. Pour lui, "le non respect des comptes, il savait. C'est sciemment fait. Il a fraudé". Aussi, le ministre du Travail refuse-t-il l'idée que Nicolas Sarkozy puisse se poser en victime: "Il veut toujours croire qu'il est la victime de quelque chose ; il est la victime de lui-même en l'occurrence".

Michel Sapin a souligné que l'ancien président "savait qu'il ne devait pas dépasser une certaine limite". Pour le ministre, l'ex chef de l'Etat a été sanctionné pour son "manque de sincérité - et le terme est utilisé par la commission et par le Conseil constitutionnel. Un manque de sincérité, ça veut dire un mensonge et c'est le mensonge qui a été sanctionné".

"Il a été mis en garde. Il a passé au dessus. Il a fraudé. Il se croit toujours au dessus des lois. Et bien non !", a-t-il conclu.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !