Mariage gay : le FN cherche à coincer l'UMP | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Reuters / Philippe Wojazek

L'histoire sans fin

Mariage gay : le FN cherche à coincer l'UMP

Le vice-président du parti frontiste, Florian Philippot, pense que 25% des députés UMP voteront en faveur du projet de loi.

"J'annonce à vos auditeurs qu'environ 25% du groupe UMP votera pour le mariage homosexuel à l'Assemblée". Florian Philippot, vice-président du FN, débute l'année politique 2013 par un pari. Alors qu'au PS, le projet de loi sur le mariage pour tous provoque encore quelques remous - notamment sur la question de la PMA - l'UMP ne parle pas non plus d'un seul son de cloche. De là à provoquer un schisme au moment du vote ?

Florian Philippot explique son sentiment (à 6 minutes dans la vidéo) par de récentes déclarations : "On entend monsieur Raffarin, monsieur Poniatowski, madame Bachelot, monsieur Riester. Il y a beaucoup voix à l'UMP pour le mariage homosexuel". Là où Axel Poniatowski et Jean-Pierre Raffarin - tout comme Nathalie Kosciusko-Morizet - préfèrent parler d'"alliance civile en mairie", Roselyne Bachelot (NDLR : qui n'est plus parlementaire) et Franck Riester, premier député à avoir fait son coming-out en France, se sont de leur côté toujours déclarés favorables à l'ouverture du mariage et de l'adoption aux couples de même sexe.

A noter toutefois qu'au sein même du Front national, cette question de société n'est pas traitée de manière univoque. La participation du parti à la manifestation nationale contre ce projet de loi le 13 janvier, aux côtés notamment de certaines personnalités de l'UMP mais aussi des responsables de la "Manif Pour Tous" et de Civitas, n'est pas acquise. Florian Philippot n'y sera à titre personnel pas présent et la position officielle du parti devrait être fixée le 7 janvier.

Vu sur le Lab

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !