Manifestations contre les confinements en Chine : « Nous ne voulons plus être enfermés » | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

La colère monte

Manifestations contre les confinements en Chine : « Nous ne voulons plus être enfermés »

Des centaines de personnes ont manifesté ce week-end dans plusieurs grandes villes chinoises pour dénoncer les confinements à outrance, certaines scandant des slogans contre le pouvoir en place.

C’est une rare démonstration d'hostilité envers le régime du président Xi Jinping et sa politique de « zéro Covid ». Plusieurs affaires très médiatisées, comme des services d'urgence qui auraient été ralentis dans leurs interventions par les restrictions sanitaires, avec des conséquences fatales, contribuent à attiser la colère des manifestants. 

Jeudi 24 novembre, à Urumqi dans le nord-ouest de la Chine, un incendie dévastateur a coûté la vie à au moins dix personnes. Les auteurs de nombreux messages circulant sur les réseaux sociaux ont affirmé que les mesures prises contre le Covid avaient aggravé ce drame, des voitures garées depuis des semaines pour cause de confinement dans l'étroite ruelle menant à l'immeuble en flammes ayant entravé l'arrivée des secours.

Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !