Mahmoud Ahmadinejad contre le nucléaire ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Repenti ?

Mahmoud Ahmadinejad contre le nucléaire ?

Dans une interview accordée à Euronews, le président iranien a confié ses impressions sur le printemps arabe et abordé la question du nucléaire.

"Il est triste que des dirigeants aient de si mauvaises relations avec leur peuple et qu’ils finissent de cette manière."

La tirade aurait presque de quoi nous arracher une larme si l'on ignorait qu'elle venait de Mahmoud Ahmadinejad, président de la République islamique d'Iran et maître d'oeuvre de la répression sanglante de la révolution verte de 2009.

Interrogé sur sa perception du printemps arabe au cours d'une interview accordée à Euronews , M. Ahmadinejad a soutenu que "ce qui s’est produit en Iran [en 2009] n’a rien à voir avec ce qui se passe dans d’autres pays. Des élections totalement libres se sont tenues en Iran."

Sur la question de l'assignation à résidence des deux leaders de l'opposition verte, Mir Hossein Moussavi et Mehdi Karoubi, le chef d'Etat iranien a préféré botter en touche, arguant qu'“il existe des prisons dans tous les pays". Il a toutefois reconnu qu'ils avaient "un problème avec le pouvoir judiciaire".

Dans un autre extrait de l'entretien pour l'instant non diffusé, Mahmoud Ahmadinejad déclare : "Quand nous déclarons que nous n'avons pas l'intention de fabriquer une bombe [atomique], nous sommes honnêtes et sincères. Nous pensons que ceux qui cherchent à en fabriquer une sont complètement fous".

Il a également indiqué que la production d'uranium enrichi à 20% s'inscrivait dans des visées médicales et agricoles, et non militaires.

Vu sur Euronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !