La vidéo de surveillance du Sofitel de New York | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture/YouTube/BFM

Jamais vu

La vidéo de surveillance du Sofitel de New York

BFM-TV a diffusé jeudi des extraits des images de DSK et Nafissatou Diallo quelques minutes après leur rencontre, le 14 mai.

C’était le buzz de la journée de jeudi. En milieu de matinée, BFM-TV avait annoncé qu’elle allait diffuser des extraits de la vidéo tournée par les caméras de surveillance du Sofitel de New York, le 14 mai, jour où Dominique Strauss-Kahn aurait agressé sexuellement Nafissatou Diallo, et a été arrêté. Des images qui étaient jusque-là restées confidentielles. 

Sur les images diffusées par la chaîne d’info en continu, on peut voir le premier interrogatoire de la femme de chambre. Elle reste longuement assise seule dans un couloir, depuis lequel elle répond aux questions de plusieurs de ses supérieurs, situés dans une pièce qui donne sur ce même couloir. S'en suit la fameuse scène de joie qui a relancé la théorie du complot : deux des responsables de l'hôtel qui étaient jusque-là aux côtés de Nafissatou Diallo s'isolent pour discuter quelques minutes. Une discussion qui se conclut sur des embrassades et quelques pas de danse. "L'idée que ces vidéos établissent l'implication d'Accor dans un complot est un non sens", a réagi  la direction du groupe hôtelier sur le site de BFM-TV.

Au final, les images viennent illustrer des faits qui ont été jusqu’ici décrits maintes fois. Mais plutôt que d’apporter des réponses, elles posent  de nouvelles questions : pourquoi les supérieurs de Nafissatou Diallo restent-ils dans une pièce pendant qu’elle relate dans le couloir ce qui aurait été son agression ? Pourquoi les deux employés effectuent leurs pas de danse ? Leur justification était qu’un résultat sportif était tombé à ce moment là, or, aucun match d’importance ne s’est déroulé le 14 mai à la mi-journée. Alors que Dominique Strauss-Kahn, qui était censé avoir pris la fuite selon les enquêteurs, semble plutôt calme sur les images. 

Guillaume Dubois, le directeur général de BFMTV, a répondu aux questions de PureMedias sur les images de vidéo surveillance. Il assure n'avoir rien dépensé pour les obtenir. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !