L'émouvante étreinte entre François Hollande et Joachim Gauck | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crédits Photo: Capture / Youtube
L'étreinte entre François Hollande et Joachim Gauck

Image forte

L'émouvante étreinte entre François Hollande et Joachim Gauck

Les deux présidents ont commémoré le centième anniversaire de la déclaration de guerre de l'Allemagne à la France.

François Hollande et Joachim Gauck étaient ensemble au mémorial de Hartmannswillerkopf dans le Haut-Rhin, dédié à la Grande guerre, dimanche. Pour le centième anniversaire de la déclaration de guerre de l'Allemagne à la France, les deux présidents se sont enlacés de longues secondes pour montrer la force de cette commémoration et ont lancé un plaidoyer en faveur de l'Union européenne. L'Allemand a enjoint son auditoire à ne pas se "laisser aller aux solutions de facilité en cédant aux courants populistes qui agitent les esprits à bon compte avec des mots d'ordre et des slogans anti-européens."

François Hollande a indiqué que "l'Europe, elle a réussi à vaincre la guerre, elle est parvenue à réunifier le continent dans la démocratie". "En même temps, nous devons en convenir, elle n'a pas apporté la prospérité attendue, elle s'est habituée à être une évidence et non plus un idéal et c'est pourquoi elle est contestée" a dit le chef de l'Etat, deux mois après la claque du PS aux élections européennes. "Pour rétablir la confiance qui s'est perdue, pour susciter l'adhésion des peuples, pour redevenir un idéal, l'Europe doit ouvrir une perspective de croissance, d'emploi, de solidarité (...) mais pour y parvenir, beaucoup dépendra de l'amitié entre la France et l'Allemagne", a estimé François Hollande.

Les commémorations "sont des appels à l'union, au rassemblement, à la mobilisation face à d'autres enjeux, d'autres menaces, d'autres défis", a expliqué François Hollande. Il se rendra ce lundi à Liège en Belgique pour commémorer l'invasion de la Belgique par l'Allemagne.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !