L'armée rate le tir d'un missile M51, coût estimé : 120 millions d'euros | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Chère, la bourde

L'armée rate le tir d'un missile M51, coût estimé : 120 millions d'euros

Le missile a été lancé ce dimanche à partir du sous-marin nucléaire lanceur d'engin Le Vigilant, depuis la baie d'Audierne dans le Finistère.

Un missile balistique stratégique M51, sans charge nucléaire, lancé dimanche matin lors d'un tir d'essai, s'est "auto-détruit" peu après son décollage, a révélé ce dimanche le ministère de la Défense.

Le missile a été lancé à partir du sous-marin nucléaire lanceur d'engin Le Vigilant, depuis la baie d'Audierne dans le Finistère. Ce tir d'exercice était destiné valider la capacité du sous-marin à mettre en oeuvre le M51.

C'est une vrai déconvenue pour l'armée française, autant sur le plan financier que médiatique. En effet, le prix d'un tel missile, qui équipe déjà un autre sous-marin français, est évalué à 120 millions d'euros pour une durée de 30 ans.

Une enquête va tenter de déterminer les causes de la destruction du missile, ont annoncé ce dimanche les autorités.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !