L'affaire DSK et le scandale du sang contaminé : des relents antisémites selon BHL | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société

Bête-HL

L'affaire DSK et le scandale du sang contaminé : des relents antisémites selon BHL

Dans On n'est pas couché, samedi soir, l'écrivain Bernard Henri-Lévy a estimé que l'affaire du sang contaminé et l'affaire DSK sont le symbole d'une "longue tradition dans notre antisémitisme national, du crime rituel".

Invité sur France 2 pour présenter son ouvrage "L'Esprit du judaïsme", BHL est revenu sur une phrase relevée dans son livre par Léa Salamé (à la 45e minute sur la vidéo) : "Cette France où je suis né et qui ne sacre un juif roi de l'époque ou roi du système que pour mieux le honnir et, quand elle peut, l'abattre." Selon lui, elle s'applique toujours aujourd'hui. Par exemple, "la manière dont on a ressorti à l'époque pour l'ancien Premier ministre français une histoire de sang contaminé, c'est-à-dire de crime rituel, disait quelque chose, hélas, d'une tendance (antisémite, ndlr) dans notre pays" estime BHL.  

Interpellé par Laurent Ruquier et Léa Salamé, il persiste : "Il y a une longue tradition dans notre antisémitisme national du crime rituel".

Concernant l'affaire DSK : Je ne me suis jamais posé la question de savoir s'il entrait ou non de l'antisémitisme, mais si vous me le demandez, il y entrait probablement une part d'antisémitisme",

Lu dans L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !