Jean-François Copé : "Je n'ai pas très bien compris" la formule de François Fillon | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Crédits Photo: Reuters

Dans le brouillard

Jean-François Copé : "Je n'ai pas très bien compris" la formule de François Fillon

Le président de l'UMP a rappelé qu'il ne voulait pas d'alliance avec le Front national aux élections municipales.

Les propos de François Fillon sur le FN et son appel au vote pour le candidat le moins "sectaire", continue de provoquer des remous. S'il s'est attiré les foudres du PS, à l'UMP, on tardait à réagir. Ce mardi matin, Jean-François Copé a été contraint de sortir de sa réserve. Invité sur le plateau d'iTélé, le président du parti d'opposition a indiqué pour sa part, ne pas avoir compris la position prise par l'ancien Premier ministre.

"Je n'ai pas très bien compris. Nous avons, il y a deux ans, défini une position actée à l'unanimité: pas d'alliance avec le FN, mais dans le même temps on ne fait pas d'eau tiède, on ne fait pas de langue de bois c'est la force de ce que j'ai appelé une droite décomplexée", a indiqué Jean-François Copé.

Le mode de scrutin aux municipales étant ce qu'il est, "il faut faire 10% des voix, donc les candidats UMP seront présents partout" au second tour selon lui. "Dans l'hypothèse absolue d'un duel FN-PS, si ça doit arriver quelque part - je ne vois pas où, mais enfin si ça devait arriver, je ne vais pas appeler à voter pour le FN ni pour le PS" a expliqué de nouveau le maire de Meaux.

Jean-François Copé reste donc fidèle à sa ligne de conduite du "ni-ni". Une ligne déterminée par Nicolas Sarkozy, lorsqu'il était à la tête de l'UMP. Pas question donc de changer de stratégie avant les élections municipales, programmées en mars prochain.


En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !