Jair Bolsonaro s'est rendu au Mur des Lamentations avec Benjamin Netanyahu | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube / Euronews

Visite historique

Jair Bolsonaro s'est rendu au Mur des Lamentations avec Benjamin Netanyahu

Le président brésilien Jair Bolsonaro a effectué une visite à Jérusalem ce lundi avec Benjamin Netanyahu. Le président brésilien est devenu le premier chef d'Etat étranger à effectuer une telle visite avec le Premier ministre israélien. 

Jair Bolsonaro s'est rendu sur le site le plus sacré du judaïsme. Il est fortement soutenu au Brésil par les évangélistes qui appuient Israël. 

Cette visite intervenait à quelques jours des élections parlementaires israéliennes. Cette visite a donc permis de servir la campagne du Premier ministre sortant, Benjamin Netanyahu. 

Le statut de Jérusalem est l'un des dossiers les plus délicats au cœur du conflit israélo-palestinien. 

Donald Trump avait été le premier président américain en exercice à se recueillir devant le Mur des Lamentations en mai 2017. Il était alors avec le rabbin du Mur, Shmuel Rabinovitz, et non avec un dirigeant israélien. 

Le président américain avait également déjà rompu avec la diplomatie américaine lors de la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël en décembre 2017. 

Jair Bolsonaro s'est aligné sur les positions de Donald Trump depuis sa prise de fonction le 1er janvier dernier. Le président brésilien avait indiqué lors de sa campagne qu'il souhaitait transférer l'ambassade du Brésil en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem, comme les Etats-Unis viennent de le faire.

Jair Bolsonaro reste néanmoins prudent face au poids du lobby de l'agronégoce. Des représailles des pays arabes sont redoutées envers le Brésil, alors que le pays de Jair Bolsonaro est le premier exportateur de viande halal au monde. 

Lors de son arrivée ce dimanche, Jair Bolsonaro s'est exprimé sur l'ouverture d'un bureau diplomatique dédié aux affaires économiques à Jérusalem. Il n'a pas évoqué la question du transfert d'ambassade en revanche. 

Jair Bolsonaro a également visité le Saint-Sépulcre, le lieu le plus saint du christianisme à Jérusalem. 

Euronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !