Jacqueline Sauvage va soutenir les femmes victimes de violences | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Renouveau

Jacqueline Sauvage va soutenir les femmes victimes de violences

Libérée après un an de prison, Jacqueline Sauvage était invitée du 20 heures de France 2 ce vendredi soir.

Jacqueline Sauvage s’est exprimée pour la première fois depuis sa sortie de prison ce vendredi dans le 20 heures de France 2. 

Condamnée à 10 ans de prison pour le meurtre de son mari violent, elle a été totalement grâciée par François Hollande le 28 décembre dernier. "Quand j’ai su, j’étais dans ma cellule, je faisais une demande de libération conditionnelle. Ma porte s’est ouverte. Je me suis dit, j’ai de la visite. Et là, c’est la gradée que me dit ‘vous n’avez pas entendu ce qu’on vient d’annoncer ? […] vous êtes libre’. J’ai levé les bras au ciel. Je suis allée vers le téléphone et j’ai appelé une de mes filles. J’étais contente, je n’en reviens toujours pas."

Revenant sur l'affaire qui lui a valu d'être condamnée, elle a affirmé ne pas être "du tout coupable". Elle veut désormais profiter de sa nouvelle vie pour soutenir "les femmes qui ont subi des violences de leur conjoint", a-t-elle dit.

Présente sur le plateau, l'une de ses avocates, Janine Bonaggiunta, a souligné que l'affaire Sauvage avait mis l'accent sur un "phénomène de société". "N'oublions pas qu'une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son mari. Jacqueline Sauvage aurait pu ne pas être là ce soir."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !