Hommage national : un policier refuse de serrer la main de François Hollande et Manuel Valls | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: Capture d'écran

Stoïque

Hommage national : un policier refuse de serrer la main de François Hollande et Manuel Valls

Si le président n'y a pas prêté attention, le Premier ministre s'est interrompu pour un échange apparemment tendu.

Les hommages sont l'occasion d'exprimer sa tristesse mais aussi sa colère. C'est ce qu'a fait, à sa façon, un policier présent à l'hommage national, dédié au couple de policiers tué à Magnanville. Equipé de béquilles, il a ostensiblement snobé la main du président de la République et celle du Premier ministre. Si François Hollande continue d'avancer, Manuel Valls s'est arrêté et s'est entretenu avec lui quelques secondes pour un échange probablement tendu.

L'homme, qui officierait à Mantes-la-Jolie, a néanmoins été brièvement interrogé par TF1. "Il y a trop de problèmes dans la police. Nous avons 3 véhicules pour 40, que faire avec ça ? On en a ras-le-bol ! Des actes !"

Pour rappel, un pompier avait reçu les remontrances de Manuel Valls en 2014, pour avoir refusé de lui serrer la main. "Quand on refuse de serrer la main à une personne, c'est qu'on a perdu ses valeurs" avait-il lancé.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !