Harvey Weinstein au cœur d'une vidéo compromettante avec l'actrice Melissa Thompson | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Terribles images

Harvey Weinstein au cœur d'une vidéo compromettante avec l'actrice Melissa Thompson

Le producteur est filmé en train d'avoir un comportement déplacé à l'égard de la comédienne Melissa Thompson, qui l'accuse de l'avoir violée quelques instants après.

Nouveau revers pour la défense d'Harvey Weinstein. La chaîne britannique Sky News s'est procurée une vidéo compromettante pour le producteur. Au cours de cette séquence, Harvey Weinstein discute avec l'actrice Melissa Thompson. La jeune femme a accusé le producteur en juin dernier de l'avoir violée en 2011.  

La vidéo a été tournée par la comédienne au cours d'un rendez-vous professionnel. Les images datent de la journée du viol présumé. 
Harvey Weinstein fait des avances et des caresses, sans son consentement, à la comédienne qui est très vite gênée par cette attitude déplacée. 
Le producteur s'adresse à l'actrice  : 
"Est-ce que j'ai le droit de flirter avec toi ?
Melissa Thompson lui répond alors : "On verra, un peu". 
Au cours de la vidéo, le producteur caresse l'épaule, le dos et le bras de la jeune femme. Melissa Thompson a dévoilé que, hors du champ de la caméra, Harvey Weinstein a passé sa main sous sa robe. On l'entend effectivement prononcer les paroles suivantes : "C'est un peu haut". 
La défense du producteur déchu a tenu à préciser que la vidéo démontrait qu'il n'y avait rien de convaincant" et ne montrait qu'un "flirt occasionnel, voire maladroit, de la part des deux parties".
Harvey Weinstein, poursuivi pour violence et harcèlement sexuel, s'était rendu à la police en mai 2018. Il a été relâché après avoir versé une caution de 1 million de dollars. 
Cette vidéo vient d'être dévoilée alors que la prochaine audience du procès d'Harvey Weinstein doit avoir lieu le 20 septembre prochain.
Vu sur CNEWS

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !