Depardieu : il pensait à l'exil fiscal... en 1980 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Crédits Photo: Charles Platiau / Reuters

Early adopter

Depardieu : il pensait à l'exil fiscal... en 1980

Il y a 32 ans presque jour pour jour, l'acteur parlait déjà de "tout jeter"...

Soudaine lubie, le départ de Gérard Depardieu vers la Belgique et l'intense traitement médiatique de cette affaire ? Pas vraiment, en se penchant sur cet extrait de "Radioscopie" datant du 15 décembre... 1980. L'acteur s'exprimait en effet il y a plus de 32 ans au micro de Jacques Chancel et parlait déjà de ses impôts.

France Inter a rediffusé dans sa matinale cet extrait où Gérard Depardieu fait le compte sur ce qu'il gagne... et ce qu'il doit. Il indiquait à l'époque payer l'équivalent de 60 % d'impôts et qu'il était "en retard" dans ses paiements au fisc. "Quand je vois ce système, il a quelque chose que je ne comprends pas (...) C'est peut-être la seule chose qui m'enverra un jour tout jeter" annonce-t-il. Puis, prophétique : "Je crois que j'ai envie d'être hors la loi à ce niveau, c'est-à-dire libre".

Vu sur l'Expansion

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !