Frédéric Mitterrand se lâche sur Marine Le Pen : "elle est un peu Madone à pédés" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Reuters

Cash

Frédéric Mitterrand se lâche sur Marine Le Pen : "elle est un peu Madone à pédés"

Dans une interview pour le "Petit journal" de Canal +, l'ancien ministre a décrit à sa façon la patronne du FN.

Frédéric Mitterrand dit souvent ce qu'il pense. Et sur tout le monde. L'ancien ministre est un adepte de la "petite phrase". Vendredi soir, dans une interview pour la chronique du "Petit journal" de Canal +, réalisée par Cyrille Eldin, il s'est lâché évoquant le Front national et les homosexuels.

"Les gays ont toujours aimé les uniformes et les grands dolichocéphales blonds" dit-il d'abord. "Vont-ils chercher au FN de la virilité plutôt que de l'idéologie ?" lui demande le journaliste. "Marine, elle est un peu Madone à pédés quand même, il faut bien le reconnaître. Elle est un peu forte et puis sympa, mais, en même temps, elle leur file parfois une torgnole. Et tout ça, ils aiment bien" a-t-il ensuite expliqué. 

Frédéric Mitterand était interrogé sur le ralliement de Sébastien Chenu, fondateur du mouvement Gaylib et ancien membre de l'UMP, au FN. Ces propos devraient être commentés. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !