Frédéric Mitterrand ironise sur "la fée Martine" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture

Sur le pont d'Avignon

Frédéric Mitterrand ironise sur "la fée Martine"

Le ministre de la Culture a expliqué que son budget était "sanctuarisé", et qu'il était en augmentation depuis deux ans.

Le ministre de la Culture a réagi ce mercredi 19 juillet à la proposition de Martine Aubry visant à augmenter le budget du ministère de la Culture de 30 à 50 %.

Frédéric Mitterrand a expliqué que ce budget était "sanctuarisé", c'est-à-dire que pour la deuxième année consécutive, il est en augmentation, au-delà de l'inflation et contrairement à bon nombre de pays européens. L'actuel ministre de la Culture a également précisé qu'il avait accès au grand emprunt à hauteur de 750 millions d'euros.

M. Mitterrand a ironisé sur les propositions socialistes émises en marge du festival d'Avignon : "Ce n'est pas parce qu'on est en Avignon qu'il faut nous prendre pour les mules du Pape", a t-il dit.

En ce qui concerne la loi Hadopi, le ministre de la Culture a expliqué que son abrogation serait une "folie" : même les Américains seraient en train de réfléchir à un système similaire.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !