Fièvre porcine africaine : une autre menace pour l’Europe ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube / Euronews

Inquiétudes pour les éleveurs

Fièvre porcine africaine : une autre menace pour l’Europe ?

Selon des informations d’Euronews, la fièvre porcine africaine, une autre épidémie pourrait menacer certains pays européens. Frappant le sanglier et le porc d'élevage, cette maladie se serait rapprochée ces dernières semaines de l'Europe.

Des corps de sangliers infectés ont été trouvés ces dernières semaines dans l'Ouest de la Pologne, à dix kilomètres seulement de la frontière avec l'Allemagne. Le sanglier peut transmettre la maladie aux porcs domestiques, mais pas à l’espèce humaine.

Selon des données communiquées par Euronews, près de 35.000 porcs ont été abattus dans le Nord-Est de la Pologne en 2019. Depuis le début de l’année 2020, 24.000 autres animaux ont été abattus à l'Ouest face à cette menace de la peste porcine. 

Les sangliers morts seraient des "bombes virales" potentielles pour les élevages de porcs.

Pour endiguer ce fléau, une force d'action spéciale a été mise en place à Dresde, près de la Pologne. Ce dispositif doit permettre de protéger l'industrie porcine allemande florissante. Selon des informations d’Euronews, le chef de cette unité, Stephan Koch, a ainsi décidé d’ériger en urgence une clôture anti-sanglier longue de 130 kilomètres.

Les chasseurs vont être également appelés en renfort pour endiguer la menace des sangliers. L'objectif serait de réduire de 90% le nombre de sangliers dans certaines régions.

Euronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !