Déconfinement : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Edouard Philippe et du gouvernement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube / Huffington Post

Plan du 11 mai

Déconfinement : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Edouard Philippe et du gouvernement

Edouard Philippe, accompagné de six ministres, a dévoilé ce jeudi 7 mai les ultimes mesures du plan de déconfinement. Les derniers détails de la levée du confinement ont enfin été dévoilés. 

  • La phase du déconfinement est bien confirmée pour le 11 mai.
  • Quatre régions, ainsi que Mayotte, sont encore en rouge sur la carte.
  • Tout le territoire aura accès aux tests et à des masques, selon le gouvernement.
  • Les voyageurs s’exposent à une amende en cas de non-port du masque dans les transports.
  • En Ile-de-France, l’accès aux transports aux heures de pointe sera réservé aux personnes munies d’une attestation.
  • Une nouvelle attestation sera accessible pour les déplacements de 100km. 

Edouard Philippe a indiqué que le déconfinement était validé sur « l’ensemble du territoire métropolitain ». Le Premier ministre a néanmoins précisé que le pays était « divisé en deux ». « Si les départements verts restent verts dans les 3 prochaines semaines », une  nouvelle étape de déconfinement pourra être envisagée début juin.

Dans les départements rouges, le déconfinement est possible « mais avec restrictions ». Les collèges ainsi que les parcs et jardins resteront fermés.

Un retour en classe pour les élèves de 6e et 5e est envisagé à compter du 18 mai dans les départements classés vert.

« Il n’y aura pas de confinement obligatoire pour les personnes vulnérables après le 11 mai ».

Le ministre de la Santé Olivier Véran a présenté les différentes cartes qui ont conduit à la carte finale qui découpe le territoire en départements verts et départements rouges.

Le gouvernement ne prévoit pas « d’assouplissement supplémentaire » dans les Ehpad, selon le ministre de la Santé Olivier Véran.

Le ministre de la Santé a annoncé une aide « exceptionnelle » de 475 millions d’euros pour les établissements pour personnes âgées, ainsi qu’une prime de 1.500 euros pour tous les personnels des Ehpad des 33 départements « où l’épidémie aura été la plus forte » et de 1.000 euros pour tous les autres.

Le ministre de l’Education nationale a assuré que 87 à 90% des communes prévoient des réouvertures la semaine prochaine. Jean-Michel Blanquer a estimé qu’il y aurait environ 1 million d’élèves qui retourneront à l’école.  Ils seront encadrés par 130.000 profs. Les élèves reprendront le chemin de l’école à partir du mardi 12 mai ou le 14 mai dans certaines villes. 

« Nous n’allons pas accueillir tous les élèves en même temps. Les grandes sections de maternelle, CP et CM2 seront prioritaires, mais il y aura une grande latitude localement. Ce n’est pas une rentrée, c’est une reprise ».

Edouard Philippe a précisé que dans les départements verts, les collèges rouvriront le 18 mai.

Le port du masque sera obligatoire dans les transports en commun pour les passagers à partir de 11 ans et les contrevenants seront passibles d’une amende de 135 euros.

A partir du 11 mai, « il sera possible de sortir librement dans la rue sans attestation », dans une limite de 100 km autour de sa résidence, au-delà de cette limite, « une nouvelle attestation » sera nécessaire, selon Christophe Castaner.

L’ouverture « des plages et lacs » sera possible au cas par cas sur autorisation du préfet. 

« La règle générale, c’est la fermeture », mais il sera possible d’avoir accès à ces sites « à la demande des maires sur autorisation du préfet ».

Bruno Le Maire a précisé que tous les commerces rouvriront le 11 mai à l’exception des « lieux de convivialité » comme les cafés et restaurants. 

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a indiqué qu’un guide sur le télétravail à destination des entreprises serait diffusé. Elle a aussi demandé à ce qu’un aménagement des horaires de travail soit mis en place, afin de limiter le nombre travailleurs qui se retrouveraient en même temps sur leur lieu de travail. Le télétravail sera prolongé également. 

Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !