Déchéance de nationalité : quand Stéphane Le Foll s'agace et refuse de répondre à une question | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Devant l'opiniâtreté des journalistes, le porte-parole du gouvernement a montré des signes d'agacement.

Embarrassant

Déchéance de nationalité : quand Stéphane Le Foll s'agace et refuse de répondre à une question

"Il y a des moments où chacun doit avoir un peu de respect", a déclaré le porte-parole du gouvernement face à la presse.

A l'occasion du point presse qui a suivi le conseil des ministres de ce mercredi, des journalistes ont interrogé Stéphane Le Foll sur la déchéance de nationalité, afin de savoir si cette mesure ne concernera que les binationaux.

Devant l'opiniâtreté des journalistes, le porte-parole du gouvernement a montré des signes d'agacement, avant de lancer à la presse: "Il y a des moments où chacun doit avoir un peu de respect (…) Je vous ai répondu".

"Je n'ai pas à préciser ces choses-là car c'est le Premier ministre qui (les) présentera de manière définitive au début du débat (…) Maintenant la responsabilité est au Parlement", a-t-il conclu. 

Vu sur Dailymotion

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !