Crash de l'A320 : gros clash à l'Assemblée nationale après un tweet du député Lionel Luca | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
La député Sabine Buis s'estime "choquée qu'un député UMP puisse ironiser sur ce crash, via un tweet notamment".

Cacophonie

Crash de l'A320 : gros clash à l'Assemblée nationale après un tweet du député Lionel Luca

"On croyait avoir perdu FH (François Hollande) depuis ce week-end électoral meurtrier. On vient de le retrouver comme commentateur du crash de l'A320! Reconversion" avait écrit le député ce mardi sur Twitter.

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mardi après-midi, l'intervention de la député Sabine Buis a provoqué un incident dans l'hémicycle. 

La député a évoqué un message posté sur Twitter plus tôt dans la journée par le député UMP Lionel Luca, qui faisait référence au crash de l'A320 dans les Alpes. 

"On croyait avoir perdu FH (François Hollande) depuis ce week-end électoral meurtrier. On vient de le retrouver comme commentateur du crash de l'A320! Reconversion" avait écrit Lionel Luca ce mardi sur Twitter.

"Je souhaite dire combien nous sommes sous l’émotion de ce terrible accident aérien et choqués qu'un député UMP puisse ironiser sur ce crash, via un tweet notamment" a déclaré Sabine Buis, entraînant la colère de plusieurs députés et une véritable cacophonie dans l'hémicycle. 

"S'il vous plait, il y a des moments où il faut savoir garder un peu de lucidité. Dans de tels événements, c'est la solidarité de tous qui va à toutes les victimes et à toutes leurs familles. La seule expression qui compte c'est celle qui a été prononcée ici à l'Assemblée nationale" a ensuite déclaré Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale. 

Vu sur Morandini

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !