Christophe Castaner défend ses mesures et annonce qu’il ne sanctionnera pas les futures manifestations | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran YouTube / RMC / BFMTV

Forces de l’ordre

Christophe Castaner défend ses mesures et annonce qu’il ne sanctionnera pas les futures manifestations

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a présenté ce lundi de nouvelles mesures au sein de la police, notamment une évolution dans les méthodes utilisées lors des interpellations et sur la question du racisme, à la suite des manifestations contre les violences policières et en hommage à George Floyd et Adama Traoré. 

Christophe Castaner était invité ce mardi matin sur RMC et BFMTV. Il a répondu aux nombreuses questions de Jean-Jacques Bourdin. Il a tenu à défendre ses mesures dévoilées lundi.  

Le ministre de l’Intérieur a également rappelé que les manifestations qui sont organisées ce mardi après-midi, pour dénoncer les "violences policières" et en hommage à Adama Traoré et George Floyd, étaient interdites en raison de la crise sanitaire. Il a néanmoins précisé que les manifestants ne seront pas sanctionnés et que les manifestations seront donc « tolérées » en quelque sorte : 

"Les manifestations ne sont pas (autorisées) dans les faits car il y a un décret du Premier ministre dans le cadre de la deuxième phase du déconfinement qui interdit les rassemblements de plus de dix personnes. Mais je crois que l'émotion mondiale, qui est une émotion saine sur ce sujet, dépasse au fond les règles juridiques qui s'appliquent. […] Il n'y aura pas de sanction et de procès-verbal. [...] Je sais que ceux qui (y) vont ne considèrent pas, dans leur très grande majorité, qu'il y a une police raciste, antisémite ou homophobe".

Christophe Castaner appelle les manifestants à "respecter les règles barrières".

Le ministre voit avant tout dans ces rassemblements un "combat contre le racisme". Christophe Castaner a également indiqué qu'il serait "parfaitement à l'aise" à l'idée de poser un genou à terre, le symbole en provenance des Etats-Unis pour s'indigner contre le racisme.

Les obsèques de George Floyd, mort lors de son interpellation par la police à Minneapolis, sont prévues ce mardi aux Etats-Unis dans la ville de Houston.

L’association SOS Racisme a lancé un appel pour un rassemblement ce mardi 9 juin à 18h à Paris sur la Place de la République. De nombreuses manifestations sont également prévues dans différentes villes en France ce mardi en hommage à George Floyd et Adama Traoré. 

RMC - BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !