La croisade d'Estrosi contre la grande distribution | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation

Gaulliste social

La croisade d'Estrosi contre la grande distribution

Le député-maire de Nice veut imposer davantage de transparence sur les marches des distributeurs. Il propose une loi en ce sens.

Christian Estrosi s'est posé en défenseur de la justice sociale, ce mercredi sur Europe 1, expliquant notamment que l'UMP devait être un parti "du peuple" et "moins libéral" pour s'imposer en 2012.

C'est en ce sens que le député-maire de Nice a indiqué qu'il avait rédigé une proposition de loi, co-signé par 80 députés, pour imposer de nouvelles contraintes à la grande distribution. Il entend ainsi plafonner les marges des distributeurs. Celles-ci ne pourraient désormais plus dépasser 20 % sur les produits de première nécessité. Christian Estrosi veut également obliger les enseignes à informer leurs clients sur les prix d'achat aux producteurs et aux fournisseurs.

L'UFC-Que choisir estime que cette proposition va dans le bon sens. Jacques Crécel, délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution, parle de "démagogie" et assure que les marges moyennes de la grande distribution ne dépassent pas 1,5 %, en plus de quoi elles servent à payer les salaires.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !