Chili : un homme, volé à sa naissance, retrouve sa mère 41 ans après | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite

Séquence émotion

Chili : un homme, volé à sa naissance, retrouve sa mère 41 ans après

Nelly Reyes a donné naissance à Travis Tolliver le 15 novembre 1973. Mais on lui avait annoncé que son petit garçon était décédé des suites d'une malformation cardiaque.

Voici une histoire hallucinante, mais qui est malheureusement assez courante au Chili. Nelly Reyes a donné naissance à un fils le 15 novembre 1973. Mais, sa joie n'est que de courte durée puisqu'on lui annonce que son bébé est décédé des suites d'une malformation cardiaque. Cependant, elle n'a jamais eu l'occasion de voir le corps du nouveau-né ni reçu de certificat de décès.

Loin de s'imaginer toute cette histoire, Travis, élevé aux Etats-Unis, réalise des recherches sur ses origines. "J'ai découvert que dans les années 60, 70 et 80, de nombreux bébés avaient été volés à des mères célibataires. Certains ont été volés et vendus, tandis que d'autres étaient donnés par les grands-parents afin de cacher la grossesse de leur fille célibataire" raconte-t-il à un journaliste de CNN.

Ce lundi 26 mais, le cauchemar prend fin pour cette femme et son fils. Après des heures d'attente à l'aéroport de Santiago au Chili, Nelly Reyes a donc enfin retrouvé son enfant, 41 ans plus tard. Entourée de sa famille, Nelly peut à peine parler. "Je vais lui faire des câlins tous les jours. Je l'aime tellement". Les retrouvailles sont juste compliquées par la barrière de la langue. En effet, Travis Tolliver ne parle que l'anglais et sa mère l'espagnol. Mais, l'émotion est immense !

Lu sur Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !