Cécile Duflot au bord des larmes tente d'imposer 1 minute de silence pour Rémi Fraisse | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: Reuters
Cécile Duflot voulait une minute de silence pour Rémi Fraisse

La règle, c'est la règle

Cécile Duflot au bord des larmes tente d'imposer 1 minute de silence pour Rémi Fraisse

Claude Bartolone lui a rappelé que ce type d'hommage était réservé aux militaires morts au combat et aux otages français.

La mort de Rémi Fraisse a créé une vague d'émotion chez les écologistes. Plus d'une semaine après sa disparition, les Verts sont encore émus. Cécile Duflot la première. Ce mardi après-midi à l'Assemblée nationale, avant de poser sa question à Ségolène Royal, la députée a tenté d'imposer une minute de silence à la mémoire du jeune homme de 21 ans.

Mais Claude Bartolone s'y est opposé fermement. Le président de l'Assemblée nationale  lui a rappelé que ce type d'hommage était réservé aux militaires morts au combat et aux otages français. Cécile Duflot a été sommée de reprendre sa question. L'écologiste a cherché à gagner du temps sous les hués des députés de tous bords. Finalement, la voix serrée, elle a interrogé la ministre de l'Ecologie.

Lu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !