Cancer du sein : Regardez la campagne choc et sexy lancée au Chili ! VIDEO | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: DR

Non-stop

Cancer du sein : Regardez la campagne choc et sexy lancée au Chili ! VIDEO

Une vidéo chilienne met le Web en émoi : pendant près d'une minute, une succession ininterrompue de paires de seins. Mais pour la bonne cause : la sensibilisation au dépistage du cancer du sein.

Pendant quarante-cinq secondes, on ne voit que ça. Sous tous les contours, pour toutes les silhouettes. Une succession de paires de seins qui, sans contextualisation, pourrait paraître indécente.

Pourtant, cette vidéo chilienne est au contraire d'une efficacité redoutable. "Por amor a las tetas" ("pour l'amour des seins", littéralement...), réalisée par l'agence Porta, a un but bien précis : sensibiliser les partenaires de ces demoiselles pour que celles-ci se fassent dépister un éventuel cancer du sein. "S'ils nous plaisent tellement, alors il faut en prendre soin. Encouragez les femmes à aller se faire dépister" espère le ministère de la Santé local avec ce clip aguicheur. Car cette question de santé publique est d'importance : avec plus de 1 000 décès à l'année, cela fait un décès dû au cancer du sein toutes les huit heures dans ce pays.

Composée d'une multitude de plans courts, les poitrines s'activent au sport, au travail, pendant la tétée ou même le sexe. Mais, et c'est l'un des reproches effectués à cette vidéo, elles ont toutes un point commun : elles sont particulièrement avantageuses, excluant du même coup les petites poitrines - moins vendeuses pour la cause ?  "Les images de ce spot s'adressent avant tout à un public masculin" note Gonzalo Baeza, le directeur de la campagne. "L'objectif principal n'était pas de convaincre les femmes, déjà suffisamment conscientes de la gravité de cette maladie, mais d'encourager les hommes à soutenir leurs compagnes dans la démarche du dépistage". De l'obligation, par conséquent, de passer via ce procédé visuel ? Pour ou contre, la vidéo fait en tout cas son bonhomme de chemin sur le Web. Ce qui était probablement le but de cette démarche - et augure possiblement de son succès...

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !