Burkini : Cécile Duflot remet en place une journaliste et refuse d'alimenter "l'ogre médiatique" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube

Buzzkini

Burkini : Cécile Duflot remet en place une journaliste et refuse d'alimenter "l'ogre médiatique"

La candidate à la primaire écologiste s'est agacée que la journaliste de BFM TV ne soit intéressée que par le sujet du burkini.

Candidate à la primaire écologiste et présente ce weekend à l'université d'Europe Ecologie - Les Verts, Cécile Duflot aimerait parler politique. Ce n'est pas le cas de tout le monde, alors que LE sujet du moment est... le burkini. L'ancienne ministre en a pris conscience lors d'une interview sur BFM TV, cette semaine. La journaliste a souhaité obtenir une réaction de Cécile Duflot sur un sondage indiquant que 64% des Français se disaient opposés au port du burkini sur les plages. Or, la femme politique avait déjà donné sa position sur le burkini...

"Madame la journaliste de BFMTV, je vais vous dire aussi que vous êtes responsables, pas que les politiques. Je vous dis qu'il y a des sujets très importants et les seules questions...", a commencé Cécile Duflot, avant d'être interrompue par la journaliste Céline Moncel, selon laquelle elle était prévenue que son intervention concernait le burkini. "Ce n'est absolument pas ce que vous m'avez dit avant de m'inviter. Mais je n'ai pas de problème, je veux simplement expliquer aux uns et aux autres qui nous regardent - et je profite que nous soyons en direct pour le dire - qu'on alimente une espèce d'ogre médiatique, qui fabrique des problèmes là où il n'y en a pas, qui crée de la stigmatisation. C'est la quatrième question que vous me posez sur le sujet alors que je vous ai répondu", a-t-elle poursuivi.

"La manière dont la machine médiatique se met en marche et fait connaître sans doute à des millions de Français qui ne savaient même pas pas l'existence de ce type de maillot de bains a une responsabilité dans la crispation de la société française", a dénoncé Cécile Duflot.

Lu dans Ozap

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !