Brésil : un million de personnes dans la rue, un mort et beaucoup de violence | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Protestation

Brésil : un million de personnes dans la rue, un mort et beaucoup de violence

La présidente Dilma Rousseff est confrontée au plus vaste mouvement de protestation depuis 21 ans au Brésil.

Une marée humaine de plus d'un million de personnes a envahi jeudi les rues du Brésil, à l'appel des réseaux sociaux, avec quelque 300 000 manifestants dans la seule ville de Rio des Janeiro. Les manifestations ont dégénéré dans de nombreuses villes, faisant un mort accidentel et des dizaines de blessés. 

Confrontée au plus vaste mouvement de protestation depuis 21 ans au Brésil, la présidente Dilma Rousseff a annulé une visite d'Etat au Japon, prévue du 26 au 28 juin.

Après un début de marche pacifique, des heurts violents ont éclaté devant la mairie de la ville entre un groupe de manifestants et la police qui a tiré des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc. Au moins 62 personnes ont été blessées dont un journaliste de la TV Globo, touché au front par une balle en caoutchouc. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !