Belgique : il lance des chats en l'air... pour l'art | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Reuters

Pas choupi

Belgique : il lance des chats en l'air... pour l'art

L'art, c'est bien. Les animaux, c'est bien aussi. Mais le mélange des deux, par contre...

Certains artistes ont une vision assez particulière de leur champ d'activité. Le plasticien flamand Jan Fabre a ainsi eu, dans un éclair de "génie", l'idée d'organiser un "lancer de chats" artistique. (Oui, cet intitulé est tout à fait improbable...)

A la base du scandale : une performance montrant un "lancer de chats" dans l'hôtel de ville d'Anvers. Le principe est simple à l'extrême : des personnes lancent des chats en l'air, qui retombent sur les marches de l'hôtel de ville. La sensibilité artistique de ce numéro n'a visiblement pas sauté aux yeux de tout le monde, puisque le plasticien - habitué de la provocation - a été agressé suite à la diffusion de ces images.

Jan Fabre s'est excusé publiquement pour essayer de mettre fin à son calvaire : "je regrette vivement que ces chats soient mal retombés. Je veux m'excuser auprès des amis des chats. Ce n'était pas mon intention de blesser ou faire mal aux chats. Les chats vont bien", a-t-il dit à la télévision publique néerlandophone VRT. Mais cela ne devrait pas suffire à mettre un terme à ses tourments : l'association de défense des animaux Gaïa a porté plainte contre lui, ainsi que l'adjoint au maire d'Anvers chargé du bien-être animal.

Vu sur Sud-Ouest

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !