Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Le choc des mots

Barack Obama choque et créé la polémique en prononçant le mot "nigger", nègre, à la radio

Le président américain était interviewé, quelques jours après la tuerie de Charleston. Les médias évoquent le "N-word" pour éviter de répéter le terme.

Barack Obama est la cible de critiques depuis 24 heures aux Etats-Unis. En effet, le président américain, interviewé à la radio, a employé le mot "nigger" ("nègre") quelques jours après la tuerie de Charleston. "Nous ne sommes pas guéris du racisme", a-t-il jugé dans l'émission WTF with Marc Maron. Mais, au-delà de son propos, c'est l'emploi du mot tabou "nigger" qui fait réagir outre-Atlantique, notamment dans les médias conservateurs. 

Tellement ce mot ne peut être prononcé qu'il a été remplacé dans nombre de médias influents aux Etats-Unis. Ainsi, le Huffington Post, CNNTime ou encore USA Today évoquent le "N-word" (mot en N). Barack Obama évoquait dans cet entretien l'écolution de la société américaine : "Si nous arrivions à faire autant de progrès au cours des dix années à venir que nous en avons fait au cours des 50 dernières, les choses iraient beaucoup mieux". Et de conclure : "Et c'est faisable. C'est à notre portée".

Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.