Aurélie Filippetti : la ministre accueillie par des intermittents nus à Guise | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: REUTERS/Bertrand Guay/Pool

Osé

Aurélie Filippetti : la ministre accueillie par des intermittents nus à Guise

Ces artistes demandent l'annulation du projet de réforme de leur statut.

La démarche est (dé)culottée mais elle a le mérite de faire parler d'elle. Une trentaine d'intermittents du spectacle ont interpellé Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture, ce mardi à Guise. Mais pour faire en sorte que leurs revendications soient quelque peu médiatiser, ils l'ont accueilli d'une manière un peu particulière puisqu'ils étaient entièrement nus.

Selon le site de l'Union-l'Ardennais, Aurélie Filippetti était venue assister à l'inauguration d'une série d'expositions au Familistère de Guise, À sa sortie, les intermittents complètement nus avaient monté des pyramides humaines, et ont calmement exposé leur revendications à la ministre. Ces artistes, hommes et femmes, viennent tout droit  de Châlons-en-Champagne dans la Marne et ont ainsi annulé l'ouverture du 25e festival Furies pour pouvoir rencontrer la ministre.

Face aux revendications, toujours selon L'Union, Aurélie Filippetti a admis que vingt-sept propositions émises par un comité de suivi préalable n’ont pas été « assez entendues ». « Un médiateur a été nommé. Il a quinze jours pour rendre ses conclusions. Tout doit être réglé avant les grands festivals ».

lu sur L'Union

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !