Assouplissement du télétravail le 9 juin : "On va être attentif aux conditions de retour en présentiel, ça ne va pas être simple pour tout le monde et ça doit être négocié", selon Laurent Berger (CFDT) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Crédits Photo: Capture d'écran France Info / DR
Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, était l'invité de France Info ce jeudi 27 mai 2021. Il a été interrogé sur les mesures liées au télétravail ou bien encore sur la réforme des retraites.

Déconfinement

Assouplissement du télétravail le 9 juin : "On va être attentif aux conditions de retour en présentiel, ça ne va pas être simple pour tout le monde et ça doit être négocié", selon Laurent Berger (CFDT)

Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, était l'invité de France Info ce jeudi 27 mai 2021. Il a notamment été interrogé sur la fin du 100% télétravail dès le 9 juin ou bien encore sur la réforme des retraites.

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, était l'invité de la matinale de France Info en cette journée du jeudi 27 mai. Il a été interrogé sur les mesures d’assouplissement concernant le télétravail et qui vont appliquées dès le 9 juin :

"On va être attentif aux conditions de retour en présentiel, ça ne va pas être simple pour tout le monde et ça doit être négocié. Je crains que ce soit unilatéral".

Au sujet de la revalorisation des salaires des enseignants, annoncée par Jean-Michel Blanquer, Laurent Berger estime que "c'est un vrai bon point de départ, une perche qu'il faut saisir".

Interrogé sur la réforme des retraites, Laurent Berger de la CFDT a estimé qu’il "faut en faire un débat au moment de la présidentielle, on n'a pas le temps de la faire avant 2022".

Selon Laurent Berger, au micro de France Info, "le syndicalisme est très utile, le gouvernement a tendance à considérer qu'il y a le pouvoir et le peuple, je dis que c'est dangereux".

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !