Album posthume de Johnny : les confessions de Laeticia Hallyday au journal de 20H de TF1 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Crédits Photo: Capture d'écran TF1

L'album de la survie

Album posthume de Johnny : les confessions de Laeticia Hallyday au journal de 20H de TF1

A l'occasion de la sortie de l'ultime album de Johnny Hallyday, "Mon Pays c'est l'Amour", la veuve de l'artiste s'est confiée à la journaliste Anne-Claire Coudray dans le cadre du journal télévisé de TF1. Retrouvez l'intégralité de cet entretien.

Laeticia Hallyday s'est enfin exprimée à la télévision dans le cadre de la sortie exceptionnelle du nouvel album de Johnny Hallyday, "Mon Pays c'est l'amour". Ce disque événement bénéficie d'un démarrage historique. Il s'est déjà vendu à plus de 300.000 exemplaires, selon la maison de disques Warner. 

Sur le plateau du journal télévisé de TF1 d'Anne-Claire Coudray, la veuve de Johnny Hallyday était marquée par l'émotion lors de cet entretien enregistré dans la journée. 
"Je n'ai pas épousé un homme ordinaire. Je n'ai pas un destin ordinaire. La vie sans lui est veritigneuse. Avec mes filles, on parle de lui tous les jours. (...) Le monde continue de tourner. Le mien s'est arrêté lorsqu'il est parti."
Elle a également évoqué la puissance du pardon en abordant l'une des chansons présente sur l'album : 
"C'est l'histoire de toute notre vie, le pardon. Il a appris, on a appris à pardonner ensemble. A son père. Réparer ses failles, ses traumatismes. Il a mis des années à pouvoir en guérir. En 23 ans, j'ai essayé de comprendre ses blessures, ses démons. (...) L'amour lui faisait peur. Il s'est réparé au fil du temps. J'étais heureuse de pouvoir l'aider à apprivoiser ses démons. Il avait besoin de toucher le fond. A travers l'adoption de Jade et Joy, il a guéri ses propres douleurs". 
La veuve de Johnyy Hallyday a parlé du combat du chanteur contre la maladie :
"J'ai jamais cru qu'on allait perdre cette guerre. C'était son troisième cancer. Il les a surmonté avec beaucoup de courage et de pudeur. (...) C'était l'album de la survie. Il s'y est raccroché pour mener son combat. Il a été héroïque, il nous a donné des grandes leçons. Il avait une telle pudeur. Pas une seule fois il ne s'est plaint. Son corps n'était que douleur. Mais il allait quand même en studio. Il voulait gagner cette guerre contre la maladie. Cet album a été un miracle. Il avait arrêté de fumer. Il y avait tellement d'émotion à le voir enregistrer en studio. Sa voix m'a étonnée tout au long de l'enregistrement. Il a été réalisé dans la douleur, le combat, la maladie. Il voulait parler de sa liberté de penser. D'amour, c'est l'histoire de toute sa vie l'amour."
Laeticia Hallyday est revenue sur les polémiques dans la presse et les déchirements au sein du clan Hallyday avec Laura Smet et David Hallyday au sujet de l'héritage. 
"Ce testament appartient à mon homme. Il n'a pas été manipulé. Il estimait qu'il avait protégé David et Laura de son vivant à travers des donations, des appartements, des maisons, et qu'ils étaient armés. Jade et Joy, ils voulaient les protéger. Son choix c'était ça, les protéger elle. (...) Il y avait beaucoup de non dits dans cette famille. (...) Il y a beaucoup de haine, de mépris, d'humiliations. Des mensonges qui nous font mal. Les gens se sont projetés dans cette histoire comme si c'était la leur. C'est vraiment une histoire qui aurait pu rester en famille et en pudeur. Ca a été tellement violent pour Jade, Joy et moi d'être assignées. On est une famille qui s'est construit dans les différences".  
Laeticia Hallyday a accordé un second entretien aux médias cette semaine. Il sera diffusé sur RTL ce samedi matin. La veuve du chanteur souhaiterait tendre la main vers Laura Smet et David Hallyday, selon des précisions de BFM TV au sujet de cette seconde interview. 
Les fans de l'artiste peuvent écouter avec bonheur le tout dernier album de Johnny Hallyday depuis sa sortie dans la nuit de jeudi à vendredi. 800.000 exemplaires sont disponibles à travers l'Hexagone. 
Vu sur TF1 - LCI

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !