Alain Finkielkraut violemment insulté par des Gilets jaunes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Crédits Photo: capture d'écran ONPC

Haine

Alain Finkielkraut violemment insulté par des Gilets jaunes

Le philosophe a subi une volée d'injures antisémites.

Le philosophe Alain Finkielkraut a été copieusement insulté par certains gilets jaunes boulevard du Montparnasse, à Paris, en marge de leur quatorzième samedi de mobilisation à Paris.

"Nique ta mère, sale juif", "barre-toi", "Palestine !", "sale sioniste", "le peuple va te punir"... C'est à un déchaînement de haine antisémique qu'a fait face le philosophe. Les forces de l'ordre sont rapidement intervenues pour calmer la situation.

Le philosophe, qui avait au départ de la sympathie pour le mouvement des gilets jaunes, avait dénoncé la tournure des évènements dans un entretien au Figaro, notant que "les différents leaders de cette révolte protéiforme ont été accueillis à bras ouverts sur tous les plateaux de télévision. (...) Cette promotion leur est montée à la tête et l'arrogance a changé de camp".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !