"Policiers menacés, l’autorité floutée" : retrouvez l’analyse de Jean-Sébastien Ferjou dans "Face à l’info" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran CNews / Dailymotion
Eric Zemmour Jean-Sébastien Ferjou Face à l'info policiers forces de l'ordre

Protection des forces de l’ordre

"Policiers menacés, l’autorité floutée" : retrouvez l’analyse de Jean-Sébastien Ferjou dans "Face à l’info"

Jean-Sébastien Ferjou était invité de l’émission Face à l’info sur CNews ce lundi 16 novembre en compagnie de Christine Kelly, Eric Zemmour, Marc Menant et Eric de Riedmatten.

Le ministre de l’Intérieur a récemment indiqué qu’il serait obligatoire de flouter le visage des policiers qui seraient filmés. Gérald Darmanin a souhaité défendre cette posture de fermeté. Ce projet s’apparente en réalité à une "logique de renoncement", selon Jean-Sébastien Ferjou :

"Nous avons renoncé à vivre dans un pays où les forces de l’ordre soient respectées. Tout simplement. Dans ce pays, les enfants de policiers ou de gendarmes doivent taire la profession de leurs parents. Les policiers ne peuvent plus vivre dans les quartiers où ils travaillent. C’est un espère de renoncement phénoménal".

Dans le cadre du débat, Jean-Sébastien Ferjou a rappelé que des lois existent déjà en l’état pour protéger les policiers (l’article 223-13 du Code Pénal) mais qu’elles n’étaient pas assez appliquées.   

Jean-Sébastien Ferjou dénonce dans ce contexte une "inversion des valeurs" et le fait que les forces de l’ordre ne soient plus respectées. Suite à la hausse des agressions et des menaces dont ils sont victimes, les policiers font des signalements auprès du parquet mais le parquet n’intervient pas généralement.  

Le directeur de la publication d’Atlantico précise que le gouvernement et que Gérald Darmanin font des constats "qui sont lucides mais la réalité c’est que nous vivons dans un village Potemkine, on fait semblant, et il ne se passe rien".

A lire aussi : Autorité floue et floutée : ces tragiques renoncements qui se cachent derrière la fermeté affichée par le gouvernement sur la sécurité

A lire aussi : Police - gendarmerie : quelle répartition optimale pour garantir la sécurité sur le territoire national ?

A lire aussi : Comment la France bascule d’une phase d’émeutes sporadiques à une véritable guérilla larvée

CNews- Face à l'Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !