"On n'est pas couché" : François Bayrou condamne les primaires et regrette la défaite d'Alain Juppé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: Capture d'écran

Point de vue

"On n'est pas couché" : François Bayrou condamne les primaires et regrette la défaite d'Alain Juppé

"J'étais très opposé aux primaires, d'un bord et de l'autre, je pense que c'est une énormité" a souligné le président du Modem.

Ce samedi, François Bayrou était l'invité politique de la semaine dans "On n'est pas couchés", l'émission de Laurent Ruquier. Venu promouvoir son livre "Résolution française", le président du Modem n'a toujours pas donné de réponse quant à sa participation à la présidentielle. Il a en revanche profité de sa participation pour critiquer le principe des primaires des autres partis politiques.

"J'étais très opposé aux primaires, d'un bord et de l'autre, je pense que c'est une énormité" a-t-il martelé. "Je pense que c'est le contraire des institutions qu'on a voulu donner" a-t-il expliqué. Les institutions que les fondateurs ont voulu proposer aux Français c'est : on va faire en sorte que  la responsabilité politique échappe aux combinaisons de partis et aux clans. Ceux qui sont choisis par les primaires sont ceux qui ont choisi les bons thèmes pour plaire au camp.

François Bayrou a par ailleurs regretté la défaite d'Alain Juppé à la primaire de la droite et du centre : "J'aurais aimé qu'Alain Juppé gagne la primaire" a-t-il soutenu.

Lu sur Non Stop Zapping

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !