"Nous sommes les messagers de l'horreur" : le nouveau clip choc de la Sécurité routière | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Prévention

"Nous sommes les messagers de l'horreur" : le nouveau clip choc de la Sécurité routière

Dans ce court-métrage, quatre gendarmes racontent le moment où les proches d'une victime apprennent sa mort dans un accident de la route.

La Sécurité routière a choisi le réalisme pour sensibiliser les Français sur les dangers de la route. Le dernier clip s'articule autour de témoignages de gendarmes chargés d'annoncer aux familles le décès d'un de leur proche dans un accident. Avec comme objectif de frapper les consciences. "Il n'y a pas de formation pour ça. Dans ces moments-là, on essaie juste d'être le plus humain possible", témoigne Stéphane Devroe, de la brigade de gendarmerie motorisée de Provins.

Les phrases sont volontairement dures. "Dès le premier instant, il y a quelque chose qui se passe. Le regard… Je crois que le regard dit tout. En un millième de seconde, les gens comprennent" dit un gendarme. "Nous sommes les messagers de l'horreur" estime un autre. 

Ce film de cinq minutes, baptisé "L’annonce", du réalisateur de documentaires oscarisé Jean-Xavier de Lestrade, sera diffusé dès mercredi, 5 au 28 février, dans 974 salles de cinéma et à la télévision. Selon l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière, 3 469 personnes ont perdu la vie sur les routes de France en 2016. 

Lu sur Ouest-France

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !