"Ils ne passeront pas" : la réaction d'Emmanuel Macron après la décapitation d'un professeur | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: ABDULMONAM EASSA / POOL / AFP

Conflans-Sainte-Honorine

"Ils ne passeront pas" : la réaction d'Emmanuel Macron après la décapitation d'un professeur

Un professeur d’histoire-géographie a été décapité à Conflans-Sainte-Honorine ce vendredi 16 octobre, par un jeune Tchétchène. Le professeur était, depuis plusieurs jours, victimes d'un déchaînement de haine après qu'il a montré des caricatures de Mahomet pendant un cours sur la liberté d'expression. Peu après cet attentat, Emmanuel Macron s’est rendu sur place pour rencontrer le corps enseignant.

"Un de nos concitoyens a été assassiné parce qu'il enseignait, apprenait à ses élèves la liberté d'expression, de croire ou ne pas croire. Notre compatriote a été la victime d'un attentat terroriste islamiste caractérisé", a déclaré le chef de l'Etat. "Je veux dire ce soir, de manière très claire, ils ne passeront pas nos policiers, nos gendarmes, l'ensemble de nos forces de sécurité intérieure, nos forces de renseignement. (...) Nous ferons bloc, ils ne passeront pas. L’obscurantisme et la violence qui l’accompagne ne gagneront pas", a-t-il poursuivi. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !