"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Racisme

"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus

La Chine a rendu homme, ce samedi 4 avril au matin, aux 3 326 personnes mortes, selon le bilan officiel, des suites de l’épidémie de Covid-19 sur le territoire national. A 10 heures locales (4 heures à Paris), les sirènes ont résonné partout dans le pays, avant trois minutes de silence.

Lors d'un reportage sur cet évènement, un journaliste de BFMTV a chuchoté, pensant son micro coupé : "ils enterrent des Pokémon". Une sortie raciste qui a choqué les internautes, qui se sont indigné sur les réseaux sociaux. 

Après la propagation du coronavirus, SOS Racisme avait alerté sur "une multiplication des propos stigmatisants, mais aussi une recrudescence d'insultes et d'agressions" à l'encontre des Asiatiques.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !