"Chez nous" : le Front national dénonce la sortie d'un film anti-FN juste avant les élections | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Propagandastaffel

"Chez nous" : le Front national dénonce la sortie d'un film anti-FN juste avant les élections

"Chez nous", qui sortira en salles le 22 février, narre l'histoire d'une infirmière du Nord courtisée par le "Bloc patriotique" pour se présenter aux élections municipales.

La publication, vendredi, de la bande-annonce du film "Chez nous" n'a pas pu au Front national. Ce nouveau long métrage de Lucas Belvaux ("Pas son genre") raconte le parcours d'une jeune infirmière à domicile qui se présente aux élections municipales dans une ville du Nord pour une liste du "Bloc patriotique", un parti nationaliste, au logo bleu-blanc-rouge, dirigé par une femme blonde. 

Pour le FN, ce film est clairement dirigé contre le parti de Marine Le Pen, en vue de la présidentielle. "Je trouve ça proprement scandaleux qu'en pleine campagne présidentielle, exactement à deux mois du vote - ce sera le 22 février que ce film sortira -, on sorte dans les salles françaises un film qui est clairement anti-Front national", a déclaré Florian Philippot dans l'émission "Le Grand rendez-vous" organisée par Europe 1, iTELE et Les Echos. ""Un film 'anti-FN' sortira en pleine présidentielle [et] financé par vous", avait-il déjà dit samedi.

Pour Steeve Briois, maire d'Hénin-Beaumont, ce film est un "sacré navet en perspective".

Lucas Belvaux, le réalisateur, estime de son côté que "Chez Nous est un film engagé, oui. Il n'est pas militant pour autant, il n'expose pas vraiment de thèse".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !