TPMP : la vengeance d'Enora M., la comédie de Capucine A.; Karine Le Marchand : l'amour n'habite plus du tout dans son pré; Madonna s'installe au Portugal : un fils au Benfica, un toy boy local; Meghan Markle, la couronne entame le dressage princier | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
TPMP : la vengeance d'Enora M., la comédie de Capucine A.; Karine Le Marchand : l'amour n'habite plus du tout dans son pré; Madonna s'installe au Portugal : un fils au Benfica, un toy boy local; Meghan Markle, la couronne entame le dressage princier
©

Revue de presse people

TPMP : la vengeance d'Enora M., la comédie de Capucine A.; Karine Le Marchand : l'amour n'habite plus du tout dans son pré; Madonna s'installe au Portugal : un fils au Benfica, un toy boy local; Meghan Markle, la couronne entame le dressage princier

Et aussi : après Julian Assange, Pamela Anderson roucoule avec un footballeur, et des questions sur la reconversion professionnelle de Ségolène Royal…

Anita Hausser

Anita Hausser

Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003). Elle a également réalisé les documentaires Femme députée, un homme comme les autres ? (2014) et Bruno Le Maire, l'Affranchi (2015). 

Voir la bio »

L'ancienne ministre socialiste Ségolène Royal, qui n'a plus de mandat électif, cherche à se reconvertir. Emmanuel Macron lui avait parait-il promis de rester au gouvernement. C'est raté. D'après Closer, Ségolène Royal se verrait bien sur LCI. La plus ancienne chaine d'Info qui vient d'embaucher officiellement l'ancienne ministre UMP Roselyne Bachelot, veut peut-être procéder à un rééquilibrage politique en confiant une émission à l'ancienne ministre socialiste. Ce serait "un talk-show environnemental (…) une émission hebdomadaire dans laquelle elle présenterait les innovations écologiques du moment". Le mag voit déjà les deux anciennes ministres "cancaner" à la machine à café. Cette émission ne l'empêcherait pas de devenir ambassadrice pour les pôles Arctique et Antarctique", succédant ainsi à Michel Rocard. C'est le Canard Enchainé qui croit savoir qu'elle pourrait être nommée à ce poste qui n'exige pas que son titulaire soit en résidence sur la banquise.

Vengeance et Complot

En découvrant la couverture de Public on se dit que l'heure est grave pour Cyril Hanouna, l'animateur-producteur de TPMP dont les sorties douteuses à l'antenne et les aventures (professionnelles, pas privées) nourrissent abondamment la presse people. Un complot viserait à le faire tomber ! Enora Malagré n'y serait pas étrangère puisqu'elle serait en train de concocter sa vengeance qui sera "terrible". Il est même question de "coup de grâce"! Et on ne nous avait rien dit. "En levant un coin du voile sur les surprenantes méthodes de travail de son ex-boss, la Bretonne n'y est pas allée de main morte", écrit le mag. Mais qu'est ce donc ? "Je ne me sentais plus à ma place… Je sentais que mes interventions n'intéressaient plus vraiment Cyril", a déclaré Enora à Pure Médias repris par Public qui croit savoir qu'"une fronde d'ex collaborateurs se mettrait en place pour faire chuter le King de C8", et que "plusieurs chroniqueurs ont décidé de se liguer contre Cyril…" Autrement dit, ils scieront la branche sur laquelle ils sont assis! On apprend tout de même qu'Enora "n'a pas pu faire ses adieux aux fanzouzes". Et quand on a un public qui vous attend, c'est terrible! Mais si on lit bien entre les lignes, la belle Enora irait volontiers faire ses sorties verbales dans l'émission de Yann Barthès sur TMC… C'est cela la vengeance ?

Capucine Anav, "naïve mais pas débile"

Sans la série des départs de TPMP, il y a également celui de Capucine Anav qui part de son propre chef car elle veut faire carrière au théâtre. "Je suis naïve, mais ne suis pas débile. Une saison c'était bien, je me suis amusée et j'ai beaucoup appris, mais il est temps pour moi de passer à autre chose", a-t-elle déclaré à Gala, en précisant : "J'ai plusieurs propositions en télé, mais j'ai toujours rêvé de monter sur les planches, alors je me dis que c'est le moment d'essayer. On m'a sollicitée pour trois pièces… Je vais bosser à fond pour être crédible"… Public qui connait "les vraies raisons de son départ" de TPMP précise que "les relations entre l'animateur et sa chroniqueuse étaient souvent source de tensions". Un autre ex-chroniqueur nage dans le bonheur : Matthieu Delormeau, victime d'une séquence humiliante de Cyril Hanouna qui fait grand bruit. Après avoir dit sa façon de penser (en coulisses) à l'animateur, "il revit", nous annonce Voici.

Karine Le Marchand, un coeur à prendre

Closer a fait les comptes. Avec son émission "L'Amour est dans le Pré", Karine Le Marchand a apporté sa contribution à la formation de soixante quatorze couples, à dix sept mariages et la naissance de quarante sept bébés. Mais, "si l'animatrice excelle a caser les autres, elle a un peu plus de mal à s'occuper de son propre cas. Depuis sa violente rupture avec Lilian Thuram, on ne lui connait aucune histoire sérieuse". Le désert. Cela émeut Closer de savoir que l'animatrice ne "consacre ses soirées qu'à sa fille Alya, âgée de 14 ans, dont le père vit à l'étranger". Karine lui apprend la cuisine, elle s'est mise au piano, elles jouent ensemble au tennis et en mère parfaite elle "explique à sa fille comment les garçons doivent se comporter avec elle"... Il ressort de ce récit vibrant que Karine n'est pas une "mère surbookée " et qu'elle aurait du temps à consacrer à un monsieur "qui l'aime telle qu'elle est"(au lecteur de remplir la case !), " et qui ne veuille pas "la changer". Le plus sérieusement du monde, Closer communique l'adresse postale de l'émission L'amour est dans le Pré", à l'intention de ceux qui "se sentent prêts à combler les ambitions intimes" (allusion à double sens au titre de l'émission de portraits politiques) de Karine.

Cougars en série

Aux oubliettes, Aboubakar Soumahoro, 26 ans, le dernier toy boy de Madonna ! Bienvenue à Kevin Sampaio, 31 ans, "un top portugais rencontré sur le tournage d'un clip il y a deux ans". Car Madonna s'installe au Portugal où elle vient d'acheter "une magnifique villa dans la banlieue chic de Lisbonne" ; la star veut faire le bonheur de ses enfants et l'un d'eux, David Banda, rêve de devenir footballeur. Voici annonce que le jeune garçon a été "recruté par le Benfica", mais le mag écrit un peu plus loin que le jeune garçon a été "repéré" par le club, où il a "fait un stage d'une semaine et où ses talents sur le terrain ont réellement impressionné les recruteurs". Au point que sa mère décide de s'installer dans la capitale portugaise et d'y inscrire ses jeunes enfants au lycée français. Cerise sur le gâteau, Kevin est entré simultanément dans la vie de la presque sexagénaire...

Quant à Pamela Anderson, que l'on croyait en couple avec Julian Assange, elle a également succombé au charme d'un joueur de l'équipe de France, nouvellement célibataire, Adil Rami, 31 ans. La pulpeuse quinquagénaire, militante contre la souffrance animale, a fait la connaissance de son nouveau boyfriend au festival de Cannes "et depuis ils se retrouvent dès que leurs agendas le permettent. Ce sera le cas cet été puisque l'ancienne sirène a prévu d'ouvrir un restaurant vegan près de Saint-Tropez et Adil pourrait devenir joueur de l'OM à la rentrée"... Voici précise que Pamela est toujours "proche" de Julian Assange (reclus à l'ambassade d'Equateur à Londres). Elle aurait demandé à rencontrer Emmanuel Macron afin d'obtenir l'asile politique en France pour Assange avec lequel "elle partage une amitié amoureuse".

Comment devenir altesse royale

Le prince Harry n'est que cinquième dans l'ordre de succession pour le trône britannique, mais il en subit toutes les contraintes. Il est aussi, comme on le sait, amoureux de l'actrice américaine Meghan Markle, star de la série "Suits". Mais, comme le fait remarquer Gala, "on ne déboule pas à Buckingham comme sur un tournage". Et " ce n'est pas à trente cinq ans que Meghan peut rattraper ce qui chez d'autres est inné : le savoir faire royal. Il faut aller vite et droit". Alors le Prince Harry "aide Meghan à évoluer dans ce labyrinthe pour la former à devenir une altesse royale". Une véritable prise en mains qui commence par ses collaborateurs "qui enseignent à sa fiancée les attitudes à adopter, de la façon de saluer à celle de s'exprimer". Il y a aussi " la discrétion. On sait tout sur elle. Trop. Il convient de faire profil bas et d'adopter la devise de la reine : silence et abnégation. Meghan a fermé son blog. Elle ne poste plus de photos sur Instagram. Cela fait quelques semaines que le look de Meghan a gagné en chic. Les jupes se sont rallongées, les robes trois trous sont apparues dans son dressing. L'élégance est manifeste, tendance Kate Middleton". Gala se veut rassurant : au mariage de Pippa Middleton, où elle n'était pas assise à la même table qu'Harry, "la demoiselle aurait su tenir sa place... Elle a déjà tout compris". Elle pourra donc s'installer à Londres à l'automne, puisque c'est à ce moment là que Meghan devrait quitter la série "Suits" qui a fait sa gloire.

En attendant ce moment historique, la famille de William, son frère ainé, garde la vedette et les photos de son apparition sur le balcon de Buckingham à l'occasion de l'anniversaire de la Reine, sont dans tous les magazines cette semaine. Kate en robe et chapeau fuschsia, dominante rose également pour la robe à smocks de la princesse Charlotte, (robe dont le tissu rappelle celui de la robe de son arrière grand mère, la reine Elizabeth), chemisette blanche et culottes courtes avec bretelles bordeaux pour le prince George. Un petit garçon très turbulent que son père rappelle à l'ordre sur une photo de Point de Vue. Un petit garçon comme les autres, qui mène une vie normale et met ses doigts dans le nez, comme le montrent Voici et Closer…

Un styliste pour Brigitte Macron

Brigitte Macron a accompagné son mari au Maroc où le couple présidentiel a partagé le repas de rupture du jeûne avec le couple royal dont il était l'invité. L'épouse du Président a posé aux cotés de la princesse Lalla Salma et pour Paris-Match, "une complicité se noue" entre les deux femmes. Gala qui publie également leur photo en train de marcher sur le tapis rouge, titre : "Brigitte Macron, une première dame est née". Match note que Brigitte Macron "maîtrise l'art de marcher avec 9 centimètres de talons sur des tapis moelleux". Et Gala scanne l'évolution du look de notre première dame. Le mag révèle que Brigitte Macron s'est adjoint les services d'un spécialiste du look, Mathieu Berthelat Colin. "Diplômé de la Sorbonne, qui a travaillé pour des émissions comme The Voice et le Bachelor", il habille l'ex Miss France, Laury Thilleman. "Il prend désormais en main le look de la première dame avec la fermeté bienveillante des initiés" (hum). "Et dans la plus grande discrétion". Pas sûr ! Sa mission consiste à avoir "un dialogue régulier avec sa prestigieuse cliente pour peaufiner son gout avéré pour la mode et la valorisation judicieuse de sa silhouette, taille 36... Depuis son arrivée le professionnel a su imprimer son idée du style, conseillant un maquillage plus doux -moins de noir et davantage dans les bruns- ajoutant une paire de collants chair par-ci à celle qui n'en portait jamais, des petites manches par-là à celle qui ne jurait que par les robes trois trous. Il est même allé jusqu'à briser son addiction sans partage à la marque Louis Vuitton". C'est que, d'après Gala, le look de Brigitte Macron "est devenu une affaire d'Etat. Pas un dîner en ville sans que le sujet n'arrive sur la table"... Il convient donc qu'il soit traité avec l'importance qui lui sied. Gala précise que "c'est Brigitte Macron qui réglerait les émoluments de l'expert, consciente que si l'image compte, il n'est pas idiot d'y mettre le prix". Ni d'éviter les questions embarrassantes sur ce sujet. Le mag rappelle enfin qu'un "communiqué viendra préciser dans les prochains jours les champs d'action de Brigitte Macron, probablement autour du handicap et de l'éducation"...

En bref . . .

Michèle Laroque, qui offre un rôle à sa ravissante fille Oriane dans le film " Brillantissime" qu'elle a réalisé, accorde une interview à Gala, où elle précise qu'elle partage toujours la vie de François Baroin et que "tout va bien" mais, précise-t-elle, "il est vrai qu'on se montre rarement ensemble". D'où la mise au point. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !