Alléluia ! Lady Gaga veut devenir pasteur | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Alléluia ! Lady Gaga veut devenir pasteur
©

Revue de presse people

Alléluia ! Lady Gaga veut devenir pasteur

LA REVUE DE PRESSE PEOPLE : En cette veille de Noël, les people, Johnny Hallyday le miraculé, Lady Gaga la prêcheuse, Carla Bruni la miséricordieuse, se sentent pousser une auréole de sainteté.

Astrid Eliard

Astrid Eliard

Astrid Eliard est journaliste et écrivain. Elle est auteur de Nuits de noces, et de Déjà l’automne (Mercure de France).

Voir la bio »

Est-ce l’esprit de Noël ? Un vent d’amour, de foi et de partage souffle sur la planète people.

Cette semaine, on apprend que les stars ne sont pas des stars, non, mais des saints ! Regardez Johnny Hallyday, en couverture de Paris-Match. Photographié lors de son concert à la Tour Eiffel le 3 décembre dernier, serrant sa femme chérie, ses enfants. Il a les yeux fatigués – le lifting aussi – mais est plus rayonnant que jamais. Johnny le miraculé, qui porte un crucifix gros comme le poing sous son blouson en peau de lézard. L’interview qu’il donne au journaliste Ghislain Loustalot a des airs de profession de foi : « Quand j’ai perdu ma voix, à la suite de l’intubation que j’ai subie, j’ai craint de ne plus pouvoir chanter ni jouer. Mais je ne suis pas un loser, je me suis battu. Et j’ai gagné. Non seulement ma voix est revenue mais elle est mieux qu’avant et possède désormais plus d’aigus et de graves ». Plus loin, écoutez comme il prêche bien : « Nous sommes tous des humains, nous avons les mêmes droits. Le premier d’entre eux étant d’être respecté. » Evidemment, il y a une femme derrière ce Johnny tout espoir. Sainte Laeticia pleine de grâce, avec son sourire de poupée et ses nouveaux cheveux courts. Que n’a-t-elle fait pour son mari ? Elle a œuvré à la réunion de la famille du rocker, a sauvé – comme on peut le lire dans Gala – Laura Smet de la dépression. Oh oui, faisons-lui une petite place dans la crèche.

Lady complètement gaga

Evidemment, si on vous parle de foi, d’amour et de mysticisme, vous pensez à… ? Lady Gaga, of course. A celle-ci, pas besoin de faire une place à côté du petit Jésus, elle squatte déjà le terrain. Le magazine ELLE s’interroge : « Lady Gaga se prend-elle pour Dieu ? » Ça se pourrait bien, en effet. « Jamais à court d’idées détonantes, la papesse de la pop, 25 ans, a confié à Perez Hilton, la star des blogueurs de la planète people, qu’elle serait prête à être ordonnée pasteur pour pouvoir marier ses amis gays, comme Trisha, sa prof de yoga lesbienne », écrit Florence Trédez. Une question : comment recrute-t-on les pasteurs aux Etats-Unis? Sur dossier ? Entretien d’embauche ? Faudra qu’elle bosse, parce que la vocation pastorale semble un peu… légère et narcissique. On apprend que ses fidèles ont un signe de ralliement : « les deux mains en l’air comme un chien quémandant un sucre ». Non, vraiment, il vaudrait mieux qu’elle fonde directement sa secte.  

Le match des mères Noël

En ce 24 décembre, la presse people offre un match fatidique. Quelle star incarne le mieux la magie de Noël ? Certainement pas Albert II de Monaco, éliminé d’office. On le voit dans Voici, prenant un bain de mer à 14 degrés, le 18 décembre dernier. Entouré de sirènes mâles et femelles coiffés de bonnets de Noël, il n’a pas fière allure, et le magazine moque son « beau caleçon bariolé ». Eliminée aussi, Liliane Bettencourt, ou alors, éventuellement, dans la catégorie : « la mère Noël est une ordure ». Car la fête est finie pour François-Marie Banier qui va sans doute devoir rendre tous ses cadeaux. Gala raconte : « Alors qu’il s’apprêtait à s’envoler pour New York avec son compagnon, Martin d’Orgeval, la fenêtre de son calendrier s’est ouverte non pas sur un chocolat… mais sur des policiers venus les interpeler à 6 heures du matin, à leur domicile parisien. » François-Marie Banier devrait justifier des 103 millions d’euros perçus entre 2006 et 2009. Grazia et VSD s’interrogent quant à eux sur l’essaim de « vautours » - dont pourrait faire partie l’acteur Pascal Greggory - qui profitaient des largesses de la milliardaire.

C’est entre Carla Sarkozy et Charlène de Monaco, vues dans Gala, qu’on voit distribuer des cadeaux aux Noël de l’Elysée et du Palais, que le match se resserre. La première est « casual », cheveux lâchés, pull ample camouflant sa maternité récente. La deuxième est plus coincée, avec son chignon Grace Kelly et son petit manteau beige. Mais toutes deux affichent le même sourire officiel. A vous de trancher laquelle vous préférez en mère Noël.

Cher Père Noël

Mais au fait, vous faites quoi, vous, pour le réveillon ? Déjà, est-ce que vous avez fait tous vos cadeaux ? Parce que, si ce n’est pas le cas, Gala vous donne quelques idées avec les listes au père Noël de Christophe Willem, Virginie Efira, Natalia Vodianova... Evidemment, pour le « palais de poche vénitien » ou un dessin original de Sempé souhaités par Christian Lacroix et Gérard Jugnot, il faut avoir un peu trésorerie. Yannick Noah prétend qu’il se contentera d’un dessin de son fils. Ces people sont d’un modeste ! C’est tout ? Même pas une petite babiole, un cendrier, une bougie ? Pour le magazine Be, le cadeau à faire cette année, c’est le « Christmas Sweater », en grosse maille, et imprimé de motifs de cerfs, de flocons ou de bonhommes de neige. On n’est pas sûr de suivre la tendance…

Enfin, Public, dans un article très frais, très chic, très « esprit de Noël», nous rappelle que le gros Santa Claus aura sans doute, cette année, la hotte pleine de prothèses mammaires. Pour remplacer tous les implants PIP défectueux. Selon le magazine : « Beaucoup de candidates de Secret Story ont piqué une crise de nerfs quand elles ont appris la nouvelle (du scandale, ndlr). » Très cher Père Noël, de grâce, ne mégottez pas sur les prothèses.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !