Quand on peut (enfin) se prêter le temps, quand l’air du temps dure deux jours et quand la plume n’a plus le temps : c’est l’actualité des montres (en plein changement d’heure) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Style de vie
Au travail sur « Matmut », Ice-Watch au poignet, le skipper Fabrice Amadeo, qui prend le départ du « Vendée Globe » pour le première fois…
Au travail sur « Matmut », Ice-Watch au poignet, le skipper Fabrice Amadeo, qui prend le départ du « Vendée Globe » pour le première fois…
©

Atlantic-tac

Quand on peut (enfin) se prêter le temps, quand l’air du temps dure deux jours et quand la plume n’a plus le temps : c’est l’actualité des montres (en plein changement d’heure)

Mais aussi des gants de boxe signés par un champion pour une montre de légende, un fétiche porte-bonheur pour le Vendée Globe et une femme pilote prise au piège de l’or rose…

Grégory Pons

Grégory Pons

Journaliste, éditeur français de Business Montres et Joaillerie, « médiafacture d’informations horlogères depuis 2004 » (site d’informations basé à Genève : 0 % publicité-100 % liberté), spécialiste du marketing horloger et de l’analyse des marchés de la montre.

Voir la bio »

ICE-WATCH : La pression monte aux Sables-d’Olonne…

Une seule certitude avant le départ des vingt-neuf concurrents de ce huitième Vendée Globe, course sans escale autour du monde : le nom du vainqueur ! Pas le nom du skipper qui arrivera le premier au terme de cet « Everest des mers », mais le nom de celui qui sera forcément à l’arrivée : Jean-Pierre Lutgen, le créateur des montres Ice-Watch qui assurent le chronométrage de l’épreuve. Un chronographe Ice-Watch a été spécialement conçu pour la plus grande régate en solitaire de l’univers nautique : pour affronter les trois océans, c’est à la fois la montre la plus technique des collections Ice-Watch, mais aussi la plus coûteuse (puisqu’elle sera proposée autour des 990 euros), mais c’est probablement la plus épatante des montres de régate par sa simplicité d’emploi et par ses fonctionnalités (mouvement électronique). Une montre en série limitée que les femmes des skippers, qui ne tarderont plus à faire leurs adieux aux héros, adorent porter sur les pontons : au poignet, elle sera leur fétiche porte-bonheur pendant la course

MB&F : Embarquement immédiat sur la piste aux étoiles…

Ceci est un stylo-plume ! Non, une fusée interplanétaire sur son pas de tir ! Non, un objet d’art contemporain ! Non, tout à la fois et bien plus encore ! Le « laboratoire créatif » de MB&F, qui nous avait habité à des boîtes à musique rock’n’roll et à des robots humanoïdes, se détourne des purs objets du temps pour s’attaquer à l’univers de l’écriture : développé avec Caran d’Ache, ce stylo-plume est parfaitement fonctionnel, mais il se met en scène de façon spectaculaire en se « rangeant » dans le corps d’une « fusée » tripode dont il est la pointe. Le petit personnage est juste là pour nous rappeler que la vie est un jeu et que les garçons aiment les jouets – de grand luxe dans ce cas précis, puisque ce chef-d’œuvre de la science-fiction rétro-scripturale sera facturé dans les 20 000 euros – le prix de 10 000 rollers ! La « base » qui sert d’écrin à cet Astrograph est une sculpture à poser sur son bureau ou sur sa commode. Le plus étonnant : ce stylo-plume futuriste est parfaitement fonctionnel et il permet vraiment d’écrire à l’encre. Vous avez le choix de la couleur pour exprimer vos rêves…

JAEGER-LECOULTRE : Comme un vaisseau dans les invisibles courants du temps…

Le mécanisme des pendules Atmos est simple comme l’air : le mouvement mécanique est alimenté par l’air du temps, du moins par sa température, puisqu’une variation d’un degré de l’air ambiant suffit à donner au mécanisme une autonomie de marche de deux jours (la dilatation et la contraction d’un mélange gazeux assure cette dynamique). Mise au point à la fin des années 1920, cette pendule Atmos fascine le designer contemporain Marc Newson, qui nous en livre sa version épurée, toute en transparence, vivante et parfaitement lisible, protégée du temps alors même qu’elle s’en nourrit. Magnifique dans son écrin de lumière signé Baccarat, cette Atmos 568 s’offre un affichage des phases de la lune : mieux qu’une maîtrise des heures, c’est un défi au temps qui passe. La plus zazen des pendules contemporaines est aussi le plus tendance des mandalas capables de mériter votre méditation…

LIP : les heures qu’on prête sont plus rares que celles qu’on donne…

Du temps de son ancienne splendeur (qu’une poignée de courageux repreneurs tente de restaurer), la marque Lip avait lancé une fantastique idée publicitaire : proposer à ses clients une « montre de courtoisie » pendant la réparation de leur montre personnelle. Ces montres étaient prêtées, mais jamais commercialisées – moyennant quoi les clients tentaient par tous les moyens de les conserver, ce qui en a fait, au fil du temps, des objets de collection très recherchés. On pouvait y lire : « Service après-vente : votre horloger vous prête l’heure ». Lip vient de rééditer cette « montre de courtoisie », qu’on trouvera par exemple à la boutique parisienne Chez Maman pour moins de 170 euros, ce qui est aussi une excellente idée. 

TAG HEUER : En rouge pour les hommes, en gris pour les filles…

C’est en l’honneur de Mohamed Ali (qui avait remporté ses premières grandes victoires comme « Cassius Clay ») lance une nouvelle série de montres inspirée par le chronographe Ring-Master, une autre légende du sport – il suffisait de changer les sept disques d’affichage de ce compteur de sport mécanique lancé en 1957 pour chronométrer les épreuves de nombreuses disciplines, de la boxe au football. La montre-bracelet dérivée de ce Ring-Master est superbe, le disque extérieur rouge et gris reprenant les graduations prévues pour les rounds de quinze minutes, y compris (en gris) – c’est plus rare et plus subtil – le décompte des deux minutes prévues pour les rounds de boxe amateur ou de boxe féminine. Ce disque rotatif est actionné par la « couronne » débrayable à 10 h. Une partie des ventes de cette montre TAG Heuer Calibre 5 sera affectée à la lutte contre la maladie de Parkinson (ce modèle en or est une pièce unique qui sera vendue aux enchères, avec une paire de gants signée autrefois par Mohamed Ali).

BELL & ROSS : Un trophée en or rose pour Carmen…

Un bloc d’or rose, un style « instrumental » dépouillé et fonctionnel, trois aiguilles pour témoigner de la précision du mouvement automatique : Carmen Jorda, « la » pilote automobile espagnole intégré à l’écurie Renault Sport en F1 (ci-dessous), n’a pas résisté à la séduction de cette BR S de 39 mm. Comme quoi une marque d’aviateur, qui n’a jamais transigé sur les codes « militaires » de son esthétique, peut aussi toucher le cœur des femmes les plus rapides du monde : l’or rose a ses raisons que la raison n’explique pas…

• LE QUOTIDIEN DES MONTRES

Toute l’actualité des marques, des montres et de ceux qui les font, c’est tous les jours dans Business Montres & Joaillerie, médiafacture d’informations horlogères depuis 2004...

Lien : https://businessmontres.com/

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !