Êtes-vous prêt à la disparition imminente de Windows Vista ? Tous les conseils pour préserver la sécurité de votre ordinateur malgré tout | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Êtes-vous prêt à la disparition imminente de Windows Vista ? Tous les conseils pour préserver la sécurité de votre ordinateur malgré tout
©

Minute tech

Êtes-vous prêt à la disparition imminente de Windows Vista ? Tous les conseils pour préserver la sécurité de votre ordinateur malgré tout

Microsoft est sur le point de mettre un terme à son système d'exploitation Windows Vista, devenu trop coûteux à entretenir au regard des résultats de vente.

Daniel Ichbiah

Daniel Ichbiah

Daniel Ichbiah est écrivain et journaliste, spécialisé dans les jeux vidéo, les nouvelles technologiques, la musique et la production musicale.

Il est l'auteur de nombreux best-sellers tels que La Saga des jeux vidéos, Les 4 vies de Steve Jobs, Rock Vibrations, Le Livre de la Bonne Humeur, Bill Gates et la saga de Microsoft, etc. Daniel Ichbiah a aussi écrit Robots - Génèse d'un peuple artificiel

Parmi les biographies musicales écrites par l’auteur figurent celles du groupe Téléphone, de Michael Jackson, des Beatles, d’Elvis Presley, de Madonna (il a également publié Les chansons de Madonna), des Rolling Stones, etc. 

Voir la bio »

Atlantico : Le 11 avril prochain, Microsoft mettra un terme à l'utilisation de son système d'exploitation Windows Vista. Quels conseils peut-on donner à ses utilisateurs en vue de la protection de leur ordinateur ? 

Daniel Ichbiah : Le mieux, c'est de migrer sur Windows 7. Les deux systèmes sont très proches. Windows 7 est un Windows Vista amélioré. Il est facile de trouver des versions de Windows 7 pour des prix modiques. Windows 7 est le meilleur système que Microsoft a créé depuis le début du millenium. Il est très stable, bien conçu. Il est sorti deux ans après Vista qui n'a pas été un succès pour Microsoft. Au tout débu de l'année 2000, Microsoft a sorti Windows XP et l'a mis à jours plusieurs fois. Or, au moment ou Windows Vista est apparu, XP fonctionnait très bien. Personne, ni les particuliers, ni les entreprises ne voulaient changer. Il y avait des correctifs dans des mises à jour. 

Le problème des mises à jour, c'est qu'elles nécessitent un coup de formation énorme pour les personnels des entreprises. Cela explique pourquoi les gens étaient peu enclins à changer tout de suite de système d'exploitation. Les grosses entreprises qui ont des milliers d’employés formé à l’utilisation de Windows XP n’étaient pas très enthousiastes à l’idée de passer sous Vista. Car ce nouveau système apportait une nouvelle interface, de nouvelles approches, il n’était pas aisé de changer les habitudes acquises. Microsoft fait souvent des révolutions dans les interfaces qui sont mal vécues par les utilisateurs. 

Quels sont les risques auxquels on s'expose lorsqu'on utilise un système d'exploitation qui n'est plus protégé ?

Les risques ne sont pas énormes. Un bon antivirus suffit grandement à écarter les principales menaces. Windows Vista n'était pas extrêmement stable au début. Le mieux, encore une fois, est de passer à Windows 7. Le système est très fiable et très bien à l'utilisation. 

Pour quelle(s) raison(s) Microsoft arrête les supports techniques de ses anciens systèmes d'exploitation ?

Maintenir un système qui n'est plus en vente représente un coût sans contreparties pour l'entreprise, ici, Microsoft. Ce n'est pas intéressant, ni viable. Il y a un intérêt à rendre un système obsolète. Cela permet de réduire les coûts. Tous les dix ans, un système est obsolète.  Les nouveaux systèmes arrivent petit à petit. Pousser les gens à adopter des systèmes plus récents leur permet de vendre des suites logicielles comme Word, Excel… qui soient adaptées. Les anciens systèmes, ce sont des coûts et aucuns bénéfices. De plus, il est parfoisdifficile d'adapter les nouveaux antivirus et logiciels à d'anciens systèmes d'exploitation. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !